Ledjely.com
Accueil » CELLOU DALEIN DIALLO : « Ce n’est pas le moment de baisser les bras »
A la uneActualitésGuinéePolitique

CELLOU DALEIN DIALLO : « Ce n’est pas le moment de baisser les bras »

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) l’assume volontiers. Entre lui et les autorités de la Transition, la confiance est rompue. C’est ainsi qu’entre ses vœux de l’année dernière et ceux de cette année, la tonalité a diamétralement changé. Ceux d’il y a un an étaient, dit-il, « inspirés par le changement de régime et surtout par la profession de foi de la junte qui a pris le pouvoir le 5 septembre 2021 ». Alors que ceux de cette année sont dictés par le sentiment qu’il a que les engagements « nobles » ont été trahis. En sorte que l’ancien premier ministre trouve que la « justice …est vite retombée dans les dérives du passé ». Aussi, Cellou Dalein qui reconnait le soutien qu’il avait témoigné à la junte au lendemain de la prise du pouvoir par celle-ci, engage désormais ses partisans à ne pas céder à la fatalité, en dépit des « campagnes d’intimidation, (des) manœuvres de débauchage, (des) tentatives de corruption matérielle et morale, (des) exactions vécues dans leur chair et leur âme ». Parce qu’à ses yeux, il n’est pas question de « combattre une tyrannie et la remplacer par une autre ».

Cellou Dalein Diallo se considère-t-il avoir été personnellement trahi par le colonel Mamadi Doumbouya et ses camarades d’arme ? Il ne le dit pas en ces termes. Mais il rappelle néanmoins le soutien que son parti et lui-même avaient apporté au président du CNRD aux premières heures du coup d’Etat. « Un soutien ferme et assumé », précise-t-il, dans son message de vœux. « Personnellement, j’ai fait, au vu et au su de tout le monde, le tour des organisations internationales pour plaider leur soutien au CNRD et pour solliciter leur assistance technique et financière au processus électoral devant conduire au retour à l’ordre constitutionnel », souligne-t-il en particulier. Un an après, le leader de l’UFDG n’apprécie guère les résultats qui en sont issus.

D’abord, parce qu’à titre personnel, dit-il : « En dehors de la période 1984-1985 passée à l’étranger pour les besoins de ma formation, 2022 aura été l’année de ma vie au cours de laquelle j’ai été le plus longtemps absent de la Guinée ». S’y ajoutent, selon lui : le harcèlement des acteurs politiques et des leaders d’opinion, épuration politique sous le couvert de la lutte contre la corruption et de la promotion de la bonne gouvernance, parti pris dans le jeu politique, etc.

D’ailleurs, au sujet de cette suspicion se rapportant au fait que la junte voudrait éliminer les uns pour promouvoir les autres, Cellou Dalein Diallo avertit : « Disqualifier les uns, privilégier les autres, n’est pas une option en démocratie, ni une démarche politique compatible avec la paix et la cohésion sociale ».

Dans l’absolu, dit Cellou Dalein Diallo, l’UFDG et l’ANAD ne veulent nullement être opposées au CNRD, « comme voudraient le faire croire les doctrinaires de la division, les chantres de la démagogie politique et les pêcheurs en eaux troubles ». Pour autant, c’est un cri de ralliement que lance l’ancien premier ministre. « Ce n’est pas le moment de baisser les bras ou de relâcher les efforts face à tous les obstacles et les infortunes de la lutte politique. Ne sont définitivement vaincus que ceux qui renoncent à la lutte.   Seuls les peuples résignés à leur sort subissent la fatalité de l’oppression et de la violence », enseigne-t-il.

A cet égard, il prédit qu’en 2023, la Guinée sera à la croisée des chemins. « Soit (elle) retrouve l’espoir et la confiance perdus, soit (elle) tombe dans l’abîme d’un recul de l’Etat de droit et la ruine des acquis démocratiques chèrement obtenus ».

Ledjely.com

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....