Ledjely.com
Accueil » Dixinn : la vente de la maison des jeunes soulève des protestations
ActualitésGuinéeSociété

Dixinn : la vente de la maison des jeunes soulève des protestations

Les jeunes de Dixinn ont manifesté ce lundi 28 février pour dénoncer la supposée vente de la maison des jeunes de Dixinn centre 1. Ils pointent du doigt un opérateur économique qu’ils accusent d’avoir acheté les lieux, en complicité avec des responsables tapis au sommet de l’Etat. 

Le long de leur procession, les jeunes scandaient entre autres slogans ‘’Non à la vente de notre maison des jeunes’’. Et ils tenaient des pancartes avec mentionné dessus : ‘’La jeunesse de Dixinn centre réclame sa maison des jeunes

Interrogé par la presse, Alpha Sylla, responsable des jeunes de Dixinn centre I, dénonce une manœuvre dont l’objectif serait de « scinder » l’espace de la maison des jeunes. L’idée est de se prévaloir de cette scission pour dire ensuite aux jeunes « la seconde partie là où il y a les magasins alignés, n’appartient pas à la communauté ».  Et la manœuvre serait facilitée par le fait qu’il n’y a « aucun document juridique qui prouve que ce domaine appartient aux jeunes », dit Alpha Sylla.

C’est d’ailleurs justement pour essayer de corriger cette fragilité et régler la question une fois pour toutes qui a poussé la jeunesse à sortir de ses gongs. « Toutes nos activités culturelles se font dans la rue. Nous voulons que l’Etat nous octroie un domaine pour que la jeunesse puisse exercer ses activités. Nous avons des sages qui sont prêts à témoigner que ce domaine appartient à la jeunesse. Mais ils sont influencés par d’autres autorités ce qui fait que les gens ont peur d’en parler », explique notre interlocuteur.

Sensible à la cause que défendent les jeunes, Louda Baldé, leader du Parti de l’unité et du renouveau (PUR) s’est joint au mouvement. « On a décidé de faire une marche pacifique afin que le Colonel Mamadi Doumbouya soit imprégné de la réalité. Ils disent que c’est la maison des jeunes mais on dit qu’il y a petit bâtiment qui appartient à un opérateur économique. Ils sont venus barricader toutes les issues menant à la maison des jeunes et ils les ont expulsés du lieu en leur disant que c’est une propriété privée », déclare l’acteur politique.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Coyah : Plan International Guinée organise un atelier sur comment communiquer avec les enfants et adolescents sur le genre, la santé et les droits sexuels et reproductifs

LEDJELY.COM

Coopération : Bassirou Diomaye Faye attendu à Conakry, 15 ans après la dernière visite d’un président sénégalais

LEDJELY.COM

CRIEF : Yaya Kairaba Kaba suspend trois magistrats

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : le premier convoi part de Conakry le 25 mai

LEDJELY.COM

Retrait des agréments des médias : « Je suis choqué et déçu, mais pas surpris »

LEDJELY.COM

Autonomisation des femmes : Le CAEF de Kaloum inauguré après sa rénovation

LEDJELY.COM
Chargement....