Ledjely.com
Accueil » Blandine Komassa avait sollicité une « assistance des autorités », en vain !
A la uneActualitésCultureGuinée

Blandine Komassa avait sollicité une « assistance des autorités », en vain !

Le monde culturel guinéen est en deuil. Blandine Komassa Guilavogui, une des leaders du groupe ‘’Les Zawagui’’ est décédée dans la matinée de ce lundi 17 avril 2023 des suites de maladie. Un reporter du Djely qui s’est rendu dans la famille de la défunte appris que celle-ci, souffrante depuis pratiquement 10 ans, avait en vain sollicité une « assistance » de la part des autorités.

Dans la famille de feue Blandine, c’est la tristesse qui se lisait sur les visages à la mi-journée de ce lundi 17 avril 2023. Âgée de 70 ans, Blandine Komassa Guilavogui souffrait en silence depuis plus de 10 ans.  « On a demandé assistance auprès des autorités mais il n’y a pas eu de réaction », a expliqué Georges Akoï Guilavogui, fils aîné de l’artiste. Georges explique notamment que quand, en son temps, Alpha Condé avait demandé les dossiers des artistes malades, il avait soumis celui de sa maman. « J’ai déposé les dossiers chez le mari de Sayon Camara (Cissoko), mais il n’y a jamais eu de retour », souligne-t-il.

Georges Akoï Guilavogui, fils aîné de feue Blandine Komassa, des Zawagui

Et ce lundi, la maladie a finalement eu raison de Blandine.  « Ce matin, vers 7h, on m’a appelé pour me dire qu’elle ne se remuait pas. Je suis arrivé, mais c’était trop tard. Je peux dire que c’était une crise », estime Georges.  Ceci étant, tient-il à noter, sa maman se portait plutôt bien dans la journée d’hier. En somme, rien ne laissait envisager sa disparition intervenue ce lundi.

Selon le fils aîné, les problèmes de santé de sa maman ont commencé avec une fracture à la jambe qu’elle eue, alors qu’elle se rendait à la répétition. « Depuis ce jour jusqu’à maintenant il y a eu plein de petites maladies : maladie de nerf, la tension, le cœur ».

Inconsolables, les autres membres du groupe ‘’Les Zawagui’’ appréhendent l’avenir avec une certaine inquiétude. D’autant qu’elles ont vécu avec Blandine 27 ans durant.  « Vu que c’est elle qui composait les chansons, on ne sait pas comment faire », confesse Hélène.

Même appréhension de la part du manager du groupe, Zézé Béavogui. Admettant que feue Blandine était le « pivot » du groupe, il avoue lui aussi son désarroi.  « On ne sait plus comment le groupe va évoluer. C’est elle qui composait toutes les chansons », confirme-t-il.

Zézé Béavogui, manager des Zawagui

Blandine Komassa Guilavogui laisse derrière elle deux enfants, une fille et un garçon. Pour l’heure, aucun programme n’a été communiqué à propos des funérailles de la défunte. Mais dans sa famille, on assure que l’inhumation se fera à Conakry.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Coopération : Bassirou Diomaye Faye attendu à Conakry, 15 ans après la dernière visite d’un président sénégalais

LEDJELY.COM

CRIEF : Yaya Kairaba Kaba suspend trois magistrats

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : le premier convoi part de Conakry le 25 mai

LEDJELY.COM

Retrait des agréments des médias : « Je suis choqué et déçu, mais pas surpris »

LEDJELY.COM

Autonomisation des femmes : Le CAEF de Kaloum inauguré après sa rénovation

LEDJELY.COM

Kamsar : la CBG célèbre la journée mondiale de la biodiversité

LEDJELY.COM
Chargement....