Ledjely.com
Accueil » Guinée : Thierno Saïdou Diakité trouve « excessif » le nouveau bail accordé au CONOR
A la uneActualitésGuinéeMondeSports

Guinée : Thierno Saïdou Diakité trouve « excessif » le nouveau bail accordé au CONOR

Dans un courrier transmis à la Fédération guinéenne de football le 29 avril dernier, la FIFA a annoncé la prorogation du mandat du Comité de normalisation (CONOR). Initialement fixé au 30 avril 2023, le terme de la mission de cette instance transitoire est désormais ramené au 30 avril prochain. Soit 7 mois de plus. Un délai que le consultant sportif, Thierno Saïdou Diakité, trouve plutôt « excessif ».

Dans un entretien accordé à la rédaction du Djely, ce spécialiste aurait préféré un « délai plus raisonnable ». En tout cas, à ses yeux, le « CONOR n’a pas besoin d’une telle durée pour sortir le football guinéen dans cette crise ».

Sept mois supplémentaires, c’est d’autant plus inapproprié qu’il ne reste plus grand-chose à faire, selon M. Diakité.  Il ne reste plus qu’à « se retrouver autour de la table pour la révision et l’amendement de certains statuts. Et organiser l’élection du bureau exécutif de la Fédération. Et ce sont là des activités qui peuvent être réalisées d’ici septembre prochain », estime le chef du desk sport du groupe Lynx-Lance.

Le consultant sportif souhaite d’autant plus la fin du mandat du CONOR, que celui-ci renvoie à un manque à gagner pour le football guinéen. « Cette crise n’est pas bonne pour notre football. La Guinée ne bénéficie pas actuellement d’une assistance de la FIFA comme il le faut. La FIFA réserve souvent ses accompagnements pour les pays en règle, en bonne situation avec la gestion », note-t-il à propos.

Pour rappel, la prolongation du mandat de l’équipe de Mariama Satina Diallo Sy intervient 16 mois après son arrivée à la tête de la fédération guinéenne de football, à la suite d’une crise qui devenait insoluble du football guinéen. Une crise qui demeure toujours insoluble, vu que les nouveaux statuts proposés par le CONOR sont rejetés par la majorité des membres statutaires.

Articles Similaires

Urgent : le procès de Foniké Menguè et Cie programmé

LEDJELY.COM

Sénégal : un regard sans concession de trois intellectuels sur la crise actuelle

LEDJELY.COM

Entrée en 7ème Année : un réseau de fraudeurs démantelé à Kankan

LEDJELY.COM

Keita, 13 ans, apprend grâce aux technologies numériques

LEDJELY.COM

Sénégal : la France peut faire mieux

LEDJELY.COM

Le Président du CNT offre un fauteuil roulant avec toutes les commodités, à la Conseillère nationale Massoud Barry

LEDJELY.COM
Chargement....