Ledjely.com
Accueil » Justice : les chefs de juridictions et les greffiers à l’école du processus budgétaire
ActualitésGuinéeJustice

Justice : les chefs de juridictions et les greffiers à l’école du processus budgétaire

Pour pallier aux difficultés que les chefs de juridictions et les greffiers éprouvent dans le cadre du décaissement des budgets à eux alloués, le ministère de la Justice a cru devoir organiser à leur intention une formation leur permettant de maîtriser le processus devant déboucher sur le décaissement des ressources. Parce qu’en effet, leur déficit en la matière est de beaucoup dans les difficultés que connaissent les juridictions dans leur fonctionnement. La formation est programmée pour 5 jours.

Les problèmes auxquels les juridictions sont confrontées ne résultent pas toujours du manque de ressources. Il y a que très souvent, le fait que les acteurs ne maîtrisent pas les procédures requises pour accéder aux ressources. Sinon, le ministre de la Justice et des Droits de l’homme a assuré que les 25 % du budget de son département sont réservés au bon fonctionnement des des cours et tribunaux. « Depuis l’allocation budgétaire de ces juridictions, ces chefs de juridiction qui ne connaissent pas la manipulation du fonds public se trouvent confronter à des difficultés de décaissement de ces montants auprès des autorités déconcentrées. Cela affecte le bon fonctionnement des juridictions. C’est la raison pour laquelle j’ai fait appel à des experts du ministère du Budget pour organiser une formation à leur intention pour leur apprendre comment engager le processus de décaissement de ces montants qui sont alloués pour leur fonctionnement », explique le Garde des sceaux. En tout cas, le ministre met en garde : « Je ne veux plus entendre que les magistrats sortent pour saisir leurs décisions de justice dans les services de prestation, ce qui est contraire au caractère secret des délibérés ».

Sollicité dans le cadre de ce renforcement des capacités, le secrétaire général du ministère du Budget, Thierno Amadou Bah énumère les thèmes sur lesquels porte la formation : « la maîtrise du cadre législatif et réglementaire, la gestion des finances publiques, les notions de préparation des budgets de l’État, le suivi de l’exécution du budget de l’État et la reddition des comptes ». Puis, en guise de conclusion, il déclare : « Nous sommes certains que cette formation va permettre aux participants d’avoir une bonne maîtrise des textes qui régissent la gestion des finances publiques ».

Aminata Camara

Articles Similaires

Sadiba Koulibaly : la dégringolade

LEDJELY.COM

Haute Guinée : Déconstruire le mythe autour de la non-collaboration des populations avec les programmes de développement

LEDJELY.COM

Kissosso : un accident de la circulation fait plusieurs blessés graves

LEDJELY.COM

BEPC 2024 : Djiba Diakité lance les épreuves à Dixinn

LEDJELY.COM

BEPC à Kankan : haro sur les caméras de surveillance de Guillaume Hawing

LEDJELY.COM

Parti politique: l’UFR annonce le décès de Ousmane Tolo Soumah

LEDJELY.COM
Chargement....