Ledjely.com
Accueil » CNT : Le gouvernement présente la programmation budgétaire pluriannuelle 2024-2026
A la uneActualitésBudgetEconomieGuinée

CNT : Le gouvernement présente la programmation budgétaire pluriannuelle 2024-2026

Ce mercredi 16 août 2023, le palais du peuple, siège du CNT, a abrité une plénière consacrée à la présentation du document de programmation budgétaire pluriannuelle 2024-2026. La rencontre a connu la présence des membres du gouvernement. Notamment les ministres du Budget, du Plan et de la coopération internationale, de l’économie et des finances, des acteurs politiques, de la société civile, du syndicat, le gouverneur de la banque centrale et des membres du corps diplomatique accrédité en Guinée.

Le débat d’orientation budgétaire à la faveur duquel cette présentation est faite donne l’opportunité au Conseil national de la Transition d’avoir une visibilité sur les projets et programmes en cours d’exécution et en perspective. Il s’agit entre autres de :

  • S’informer sur l’évolution des dépenses d’investissements publics à court et moyen termes ;
  • Présenter des grandes orientations ainsi que les priorités nationales et sectorielles sur les trois prochaines années…

Selon le ministre du budget, les recettes du budget de l’Etat pour les trois prochaines années sont projetées à 108 131,81 Mds, dont 96,66% proviennent des recettes intérieures.

Pour y arriver, la Direction générale des impôts mobilisera 54,56% de cette prévision. La Direction générale des Douanes (DGD) participera à hauteur de 33,96% et la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGT-CP) contribuera à hauteur de 8,14%. Quant aux dons attendus, ils représentent 3,34% des recettes de la période.

Quant aux dépenses d’investissement projetées sur la période 2024-2026, elles se chiffrent à 47 906,6 Mds GNF.

Ces prévisions sont composées de 20 706,6 Mds de ressources propres (43,2%) y compris les droits et taxes pour 1 310,45 Mds, et de 27 200 Mds (56,8%) sur financement extérieur, a expliqué le ministre de l’économie et des finances.

Poursuivant, il rappelle que pour l’année de base 2024, ces dépenses d’investissement sont évaluées à 15 299,5 Mds, soit un accroissement de 11,6% par rapport au budget 2023. Elles se décomposent en financement sur ressources propres pour 6 599,6 Mds (43,1%) et en financement extérieur pour 8 700 Mds (56,9%).

Pour les deux années 2025 et 2026, elles sont projetées respectivement à 15 883,8 Mds et 16 723,15 Mds.

La répartition sectorielle de ces dépenses se présente comme suit :

Le Développement rural occupe près de 10% du volume des dépenses, conformément aux accords de Cotonou, soit 4 686,1 Mds ;

Le secteur de l’Eau, de l’Energie, des Mines, de l’Industrie et des Services représente 15,8%, pour un montant de 7 556,2 Mds ;

Les Infrastructures et équipements prennent 40,2%, avec 19 275,2 Mds ;

Le Secteur social devrait absorber 8,2%, soit 3 906,3 Mds et l’Administration générale représente 23,3% du total des investissements publics projetés sur la période, soit 11 172 Mds.

Les actions prioritaires envisagées sur les trois ans devront permettre de rendre fonctionnels les organes de la Transition telles que prévues par la Charte, de prendre les dispositions législatives et/ou règlementaires pour engager les réformes institutionnelles devant encadrer le retour à l’ordre constitutionnel, d’organiser les élections de la base au sommet.

Les projets programmés sont :

  • Le Projet de construction des ambassades et chancelleries de Guinée pour 85,2 Mds ;
  • Le Projet d’acquisition de chancelleries, résidences et consulats pour 65,12 Mds ;
  • Le Projet d’équipement collectif des régions et préfectures pour 61,3 Mds ;
  • Le Projet de Construction et d’équipement du siège de l’Assemblée nationale pour 15 Mds.

Dans les prochains jours, la commission du Plan, des Affaires financières et du Contrôle budgétaire du Conseil national de la Transition va rencontrer les cadres du ministère du budget afin d’approfondir les détails.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Tabaski : le bilan révèle trois morts

LEDJELY.COM

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM
Chargement....