Ledjely.com
Accueil » N’zérékoré : les éléments de la Brigade anti-criminalité présentés aux autorités
A la uneActualitésGuinéeGuinée ForestièreSécuritéSociété

N’zérékoré : les éléments de la Brigade anti-criminalité présentés aux autorités

La région administrative de N’zérékoré dispose désormais d’une brigade anti-criminalité dont les éléments sont chargés de la mission de sévir contre l’insécurité et le banditisme. Unité dont les hommes, gendarmes et policiers, ont été présentés hier mardi aux autorités régionales.  

L’initiative de la création d’une BAC dédiée à la région administrative de N’zérékoré est une autre manifestation du chantier de la refondation initié par les autorités de la Transition, selon le commissaire de la police judiciaire de la capitale de la région forestière. « Cette politique de Monsieur le président de la transition, s’inscrit dans un vaste programme de refondation de l’Etat qu’il a initié depuis l’avènement du CNRD au pouvoir, le 5 septembre 2021. L’installation de cette brigade dans la région de N’Zérékoré, vient répondre à un grand souci d’insécurité qui devient de plus en plus récurrent par manque de solutions adaptées », a déclaré en substance Ahmed Dioubaté. Le commissaire qui, dans la foulée, a rappelé aux membres de la brigade les grandes attentes qui sont rattachées à eux. Ce pour « permettre aux paisibles citoyens de vaquer librement à leurs activités », a-t-il souligné. Encore que, a-t-il fait remarqué, les défis ne seront relevés qu’avec « l’accompagnement de toutes et de tous en terme d’informations et de renseignements ».

La BAC de N’zérékoré est précisément installée dans la commune rurale de Samoé. Ce dont se réjouit le maire. Parce que, selon Kol Daniel Théa,la « population vit dans la peur. Il n’y a même pas longtemps, moi-même, j’ai été attaqué par des bandits à mon domicile. Aujourd’hui, si nous avons la chance d’avoir cette unité de la brigade anti-criminalité, vraiment c’est un ouf de soulagement. La population va contribuer à ce que ces malfrats soient dénoncés et arrêtés », a-t-il promis

Le Gouverneur de la région, lui aussi, n’a pas caché sa satisfaction. Parce qu’à ses yeux, cette initiative est de nature à contribuer à la lutte contre « la criminalité récurrente et galopante dans notre région ». Le contrôleur général de police, Lamine Keïta, en a donc profité pour « remercier le président de la République, président de la transition, qui a bien voulu mettre à notre disposition ce service sécurité, qui vient répondre à un souci majeur des préoccupations de la région ».

L’équipe étant composée de gendarmes et de policiers, le gouverneur a sollicité que cette différence de corps n’entrave nullement la mission qui lui est dévolue. Tout au contraire, il leur a demandé de renforcer l’unité et la cohésion du groupe, en vue de relever les défis. « Vous qui avez eu la chance de composer cette unité, je vous demande le courage, l’engagement et surtout l’esprit d’équipe.  Vous devrez commencer le travail dès maintenant pour mériter la confiance placée en vous », leur a-t-il prodigué.

Appelant lui aussi à une synergie d’action, le gouverneur s’est dit convaincu qu’avec le déploiement de cette unité, c’est la confiance des investisseurs en général et des sociétés minières évoluant dans la région en particulier, qui s’en trouvera renforcée.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Articles Similaires

Kankan : plus de 12 000 candidats passent le bac

LEDJELY.COM

Matam : le général Amara Camara lance les premières épreuves du BAC

LEDJELY.COM

Baccalauréat : Bah Oury donne le coup d’envoi à Labé

LEDJELY.COM

Fermeture des média : le droit à l’information et au travail violé

LEDJELY.COM

Culture : l’artiste Mory Djely est mort à Paris à 56 ans

LEDJELY.COM

CAN 2025 : la compétition se jouera en hiver

LEDJELY.COM
Chargement....