Ledjely.com
Accueil » « Trois ministres, en deux sans », Fodé Oussou se gausse de la justice guinéenne
A la uneActualitésGuinéePolitique

« Trois ministres, en deux sans », Fodé Oussou se gausse de la justice guinéenne

Au cours des prochaines semaines, le débat en Guinée risque bien de se focaliser sur le bilan de la Transition qui soufflera ses deux bougies le 5 septembre 2023. On peut même dire que cela a déjà commencé, d’une certaine façon. En effet, il en était question aux Assemblées générales des principaux partis politiques de ce week-end. C’était notamment le cas à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) où un des vice-présidents, Dr. Fodé Oussou Fofana, s’est particulièrement marré de la justice guinéenne. Un secteur stratégique d’autant plus mal en point qu’au cours des deux ans, le pays a eu droit à trois ministres de la Justice. Une instabilité qui n’est pas pour rassurer le collaborateur de Cellou Dalein Diallo.  

Mais il n’y a pas que la justice qui ne se porte pas en Guinée, aux yeux de Fodé Oussou Fofana. Ce sont les droits humains, dans leur ensemble, qui sont piétinés et bafoués, dit-il. L’interdiction des manifestations étant, en cela, une éloquente illustration. « On prend la décision d’interdire toute les manifestations de rue en disant que même si vous n’êtes pas d’accord, c’est votre affaire. En disant, allez-y vous retrouver à votre siège pour faire votre manifestation. Nous considérons que cela est extrêmement grave pour l’instauration de la démocratie en Guinée », dénonce-t-il.

Mais si le vice-président de l’UFDG s’attarde en particulier sur le secteur judiciaire, c’est parce que le colonel Mamadi Doumbouya avait fait une promesse singulière en la matière : il avait promis que ce serait la boussole de la Transition. Eh bien, deux ans après, Fodé Oussou Fofana lui dit que le compte n’y est pas. « En deux ans, trois ministres de la justice. Comme pour dire que ça ne va pas du tout. Qu’est-ce qu’on n’a pas vu avec cette justice ? Qu’est-ce qu’on n’a pas vu comme humiliation avec cette justice », s’interroge en effet le responsable politique ?

Aliou Nasta

Articles Similaires

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Armée : le chef d’Etat-major général des armées annonce la création d’un nouveau bataillon

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM
Chargement....