Ledjely.com
Accueil » Labé : lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur la planification familiale
ActualitésPublireportage

Labé : lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur la planification familiale

C’est le centre de santé de Ley Saré, dans la commune urbaine de Labé qui a servi de cadre, le lundi 11 septembre, à la cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation sur la planification familiale et d’offre gratuite de moyens de contraception, dans la région administrative de Labé. Une cérémonie qui a mobilisé autorités sanitaires, responsables de projets et d’ONG, partenaires techniques financiers et agents de la santé.

Cette campagne nationale de sensibilisation et d’offre gratuite de moyens contraceptifs ambitionne de toucher près de 9 000 femmes de la tranche d’âge de 15 à 49 ans dans la région administrative de Labé, durant 5 jours. Une occasion pour l’inspecteur régional de la santé de Labé de déplorer la faible prévalence contraceptive dans la région.

« Nous sommes une région où la prévalence contraceptive est l’une des plus basses. Dans cette campagne, nous avons une cible 8787 femmes à planifier durant 5 jours. Grace au gouvernement guinéen à travers le ministère de la Santé avec l’appui des partenaires techniques et financiers (UNFPA, la Banque Mondiale à travers le projet SWEED), nous avons pu mobiliser sur le terrain plus de 345 personnes pour pouvoir administrer, sensibiliser mais aussi donner tous les avantages liés à la planification familiale », a déclaré, Dr Kassié Fangamou.

Pour sa part, l’assistante suivi-évaluation du projet SWEED a, au nom de son projet, plaidé pour que tous les acteurs puissent s’impliquer pour la réussite de cette campagne nationale de l’offre gratuite de la planification familiale.

« On est là pour une mission conjointe de la planification familiale gratuite. Nous sommes là pour superviser le déroulement de la campagne. Savoir si la campagne se déroule comme cela se doit et savoir est ce que les centres de santé disposent des intrants nécessaires.  J’invite les autorités administratives et religieuses à s’impliquer afin de motiver les femmes à venir se planifier. Surtout qu’à Labé, c’est un tabou pour elles. L’objectif c’est d’espacer les naissances pour pouvoir soutenir la famille », a conseillé, Mariama Diouldé Baldé   

A rappeler que cette campagne nationale de l’offre gratuite de la planification familiale est chapotée par le ministère de la santé et de l’hygiène publique, à travers l’inspection régionale de la santé de Labé avec l’appui technique et financier de l’OMS, l’UNFPA et de la Banque mondiale, à travers le projet SWEED.

Correspondant régional : Boubacar Timbo Diallo  

Articles Similaires

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM
Chargement....