Ledjely.com
Accueil » Manifestation à Boffa : les populations exigent le retour du courant électrique
A la uneActualitésBasse-GuinéeGuinée

Manifestation à Boffa : les populations exigent le retour du courant électrique

Hier lundi 18 septembre 2023, un groupe de manifestants a pris d’assaut les rues de la préfecture de Boffa pour protester contre le manque de courant et d’eau dans les ménages. Ils exigeaient également l’emploi des jeunes et l’installation d’un responsable à la tête de la mairie. Très en colère, les manifestants ont érigé des barricades, empêchant du coup la circulation routière sur la RN3.

Joint au téléphone par notre reporter, Sékou Camara l’un des manifestants met en exergue le refus des sociétés minières de se conformer à la convention de développement local établie entre elles et la ville de Boffa.
« Depuis hier, la population s’est mobilisée pour réclamer ses droits primaires qui ne sont rien d’autre que la réclamation du courant 24h/24, l’adduction d’eau potable et l’employabilité de la jeunesse dans ces différentes sociétés minières installées à Boffa. Depuis belle lurette, on fait les démarches administratives, mais quand on se lève, les autorités nous sensibilisent et nous appellent à maintenir un climat de paix. Parce que cela les arrange », explique-t-il.

Mais selon notre interlocuteur, la patience a désormais atteint la limite. « Nous avons des groupes électrogènes qui sont fatigués. Or, le courant, même quand il est là, c’est entre 19 heures et 1 heure du matin. Mais à la fin du mois, on nous dépose des factures forfaitaires, comme si nous avions le courant de manière régulière », dénonce-t-il.

Les jeunes ont aussi demandé la désignation d’un maire. « Boffa demande un maire, parce que ça fait un an que la commune urbaine n’a pas de maire », souligne Sékou Camara.

Egalement sollicité par notre rédaction pour sa réaction, le préfet a confié être en déplacement. Néanmoins, il a reconnu au téléphone de notre reporter avoir été informé de la manifestation et qu’à son retour, il s’en saisirait.

Aminata Camara

Articles Similaires

De l’eau potable à l’école primaire de Gbackédou

LEDJELY.COM

Evaluation des partis politiques : Dr. Faya Millimono proteste

LEDJELY.COM

Dubaï : comment des africains ont été dupés par une « sulfureuse » société immobilière, dénommée The First Group…

LEDJELY.COM

Environnement : EDG et ses partenaires se mobilisent pour la réhabilitation des têtes de sources de quatre barrages hydroélectriques à Kindia

LEDJELY.COM

Guinée : le ver est-il dans le fruit ?

LEDJELY.COM

Santé : le comité technique du projet sur l’analyse approfondie du genre dans la vaccination se réunit à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....