Ledjely.com
Accueil » Humanitaire : la Chambre de Commerce de Guinée fait un clin d’œil à la presse
Actualités

Humanitaire : la Chambre de Commerce de Guinée fait un clin d’œil à la presse

Ce jeudi 9 novembre 2023, la chambre de commerce de Guinée, à travers son antenne de Matam à fait un don de vivres à plusieurs journalistes guinéens. Ce don composé des sacs de riz est l’expression du soutien et de la solidarité de la chambre à la presse guinéenne. 

L’antenne de Matam de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée (CCIAG) en est à la deuxième édition de ce geste humanitaire. Et selon Mamadou Baldé, président de la CCIAG, ce dernier est l’expression de la reconnaissance de son institution pour le travail quotidien des hommes et femmes de médias. « La chambre de commerce de Matam a décidé de penser aux journalistes. Aujourd’hui, toute personne sur la planète est informée de ce qui se passe à travers le monde, ça c’est grâce aux journalistes qui font un métier noble. Nous souhaitons que tous ceux qui nous suivent (dans les médias ndlr) puissent nous imiter pour penser aux journalistes. C’est une manière pour nous de féliciter et de remercier les journalistes, pour leur dire que nous reconnaissons leur valeur et nous reconnaissons leur métier », a-t-il déclaré.

Les denrées ont été distribués à des journalistes veuves, malades, retraités et autres. Et au nom des bénéficiaires, Sékou Jamal Pendessa, secrétaire général du Syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) a exprimé sa reconnaissance aux bienfaiteurs. « Ce don représente beaucoup pour nous et il a un double sens. D’abord, le sens de penser à reconnaitre la valeur des journalistes, ça nous encourage, ça nous donne de l’espoir. L’espoir résultant du fait que nous savons que nous n’avons pas que des ennemis. Que nous avons aussi des amis, qui se soucient de notre sort. Le deuxième sens, c’est le sens de pouvoir sauver l’honneur de la presse. Vous n’êtes pas sans savoir que le contexte que nous traversons dans les médias est très difficile. Quelqu’un qui vous aide à soutenir votre famille, il vous aide à sauver votre honneur, à sauver votre dignité. Ce geste est incitatif. Certainement beaucoup d’autres corporations qui sont restées indifférentes à notre sort peuvent suivre l’initiative de la chambre de commerce. À défaut de faire un geste, il faut contribuer à protéger les journalistes, il faut les considérer, il faut les respecter », a-t-il exprimé.

Élisabeth Zézé Guilavogui 

Articles Similaires

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM
Chargement....