Ledjely.com
Accueil » Kankan : de nouveaux présumés malfrats présentés à la presse
Actualités

Kankan : de nouveaux présumés malfrats présentés à la presse

Quarante-huit heures après la réunion d’urgence tenue au gouvernorat de Kankan autour de l’insécurité grandissante à laquelle la ville de Kankan fait face ces derniers mois, les bandits commencent à tomber dans les filets des forces de sécurité. C’est ainsi qu’hier mardi, ce sont six présumés bandits et leur tuteur qui ont été présentés à la presse dans les locaux de la gendarmerie régionale. Les malfrats ont été arrêtés lors d’une patrouille mixte organisée dans la soirée du mercredi 22 novembre dans un quartier de la commune urbaine de Kankan.

La lutte sans merci contre les bandits est enfin déclenchée dans le Nabaya. Et cela commence manifestement à donner des résultats. Déjà, le mercredi dernier, ce sont présumés bandits qui ont été transférés à la prison civile de Kankan. Et Hier, six autres ont été présentés à la presse locale. Gris- gris, stupéfiants, chanvre indien, armes blanches sont quelques des objets saisis sur et dans les repères où les intéressés ont été mis aux arrêts. Sur les circonstances de leur interpellation, le commandant de la 3ème région militaire de Kankan explique : « Ces six présumés bandits ont été pris grâce à la bonne collaboration des citoyens de Kankan. Suivant leur fort renseignement, la patrouille est sortie et a effectivement trouvé ces éléments sur les lieux. Sur eux, on a trouvé de la drogue, une moto volée à Léro, des gris- gris. Quand l’opération a débuté, chacun d’eux voulait prendre la fuite mais c’était sans compter sur la détermination des forces de l’ordre. Ce qui nous a fait mal de plus est que ces gens sont logés par un citoyen de Kankan. Pendant leur arrestation, il a fallu qu’on défonce la porte pour le trouver trempé dans la drogue. Pire c’est un vieux d’une soixantaine d’années »

Prenant la parole, le gouverneur de Kankan a invité la justice à plus de responsabilité : « Je suis immensément content parce qu’on avait la certitude que des bandits sont à Kankan. Nous demandons aux citoyens de continuer à dénoncer afin que nous éliminions la pratique dans une semaine. Je demande à la justice de faire beaucoup attention. On ne peut pas prendre les bandits avec de la drogue, des gris-gris, des armes et qu’on les voit demain dans la rue. Si tu vois que les gens récidivent, c’est parce qu’ils ne purgent pas correctement leurs peines », a déploré le Colonel Moussa Condé.

Michel Yaradouno, Kankan pour ledjely.com

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....