Ledjely.com
Accueil » Ibrahima, 12 ans, apprentis cordonnier
ActualitésPublireportage

Ibrahima, 12 ans, apprentis cordonnier

UNICEF soutient l’insertion socio-professionnelle des jeunes, qu’ils soient scolarisés ou non, pour qu’ils puissent découvrir des métiers porteurs d’avenir.

UNICEF Guinea/A.Bah
Ibrahima, âgé de 12 ans, est en classe de 7e année, il apprend la cordonnerie.

Dans la commune de Ratoma à Conakry, Ibrahima, âgé de 12 ans, est en classe de 7e année et il apprend la cordonnerie. « Au début, je faisais des chaussures en carton. Maintenant, je peux faire de bonnes chaussures, des vraies chaussures que les gens peuvent porter, » raconte-t-il avec fierté.

Ibrahima participe à un programme d’éducation non-formelle soutenu par l’UNICEF, favorisant l’insertion socio-professionnelle. Ce programme offre aux enfants, qu’ils soient scolarisés ou non, la possibilité d’apprendre et de découvrir des métiers porteurs d’avenir.

Grâce à ce projet, 20 enfants, dont 13 jeunes filles, ont eu l’opportunité de se former à divers métiers qu’ils ont préalablement choisis, tels que la pâtisserie, la couture, la coiffure, le maquillage, la mécanique, la vitrerie, la photographie, l’informatique, la cordonnerie et la bijouterie.

Les apprenants ont reçu des équipements, des outils de travail et des ressources pédagogiques. Ils ont été suivis et encadrés tout au long de leur formation.

Ce projet offre également une opportunité d’apprentissage aux enfants qui ne sont pas scolarisés. Bountouraby, 15 ans, se consacre à la couture. “Je n’ai pas eu la chance d’aller à l’école. Auparavant, je vendais des produits sur le marché, mais maintenant j’apprends le métier de couturier. Je confectionne des vêtements et je gagne un peu d’argent, alors je n’ai plus besoin de demander de l’argent à ma mère pour mes besoins personnels,” explique-t-il. Bountouraby rêve de créer son propre atelier de couture et de devenir chef d’entreprise.

” Je sais qu’après cette formation, je serai indépendant et je pourrai aider mes parents. 

Boubacar, 19 ans, réside dans le quartier Kipé à Conakry. Il est élève en classe de terminale et apprenti coiffeur. ” Ce projet m’a beaucoup apporté. J’apprends énormément grâce à cette formation. Je dis souvent à mes amis de faire comme moi, car il ne faut jamais accepter de rester à la maison sans rien faire, “ explique-t-il.

Ce programme de formation permet aux enfants et aux jeunes de développer leur potentiel dans un environnement propice à l’apprentissage, en mettant à leur disposition les moyens adéquats. Ainsi, ils peuvent développer leurs compétences et envisager de nouvelles perspectives pour leur avenir.

En Guinée, environ 1,2 million d’enfants ne sont pas scolarisés. 91 % des filles scolarisées ne terminent pas le premier cycle de l’enseignement secondaire à l’âge légal et ce taux atteint 97 % en zone rurale.  Pourtant, chaque enfant doit pouvoir avoir accès à une éducation et à des apprentissages de qualité.

UNICEF Guinée

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....