Ledjely.com
Accueil » Retour à l’ordre constitutionnel : le ministre Mory Condé, un « facteur bloquant » ?
A la uneActualités

Retour à l’ordre constitutionnel : le ministre Mory Condé, un « facteur bloquant » ?

En sont-ils agacés à leur tour ? Les acteurs sociopolitiques qui avaient pris part au dialogue politique inclusif inter-guinéen de novembre-décembre 2022, eux aussi, n’en peuvent plus du retard enregistré dans la mise en œuvre des résolutions issues dudit dialogue et conséquemment du chronogramme. Jadis plutôt d’accord avec les autorités, ils commencent également à nourrir des doutes quant à la volonté réelle du gouvernement et du CNRD à aller vers la restitution du pouvoir aux civils comme cela a été acté via le compromis dynamique conclu avec la CEDEAO. Mais celui que la Convergence des acteurs sociopolitiques engagés dans le cadre du dialogue inter guinéen, identifie comme un obstacle en premier du blocus, c’est le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Mory Condé.  Il est à leurs yeux, le symbole du retard du processus. Et c’est pourquoi la démission déguisée des facilitatrices et le transfert de la direction de la conduite des choses au MATD ne sont pas pour les rassurer.

En principe, cette convergence réunit l’essentiel de ceux qui avaient pris part au dialogue. Logiquement, en sont donc membres les leaders comme Lansana Kouyaté, Bah Oury ou encore Faya Millimono. Mais à la dernière conférence, il n’y avait que des leaders de moindre envergure à l’instar Oyé Béavogui, du PDG-RDA. C’est d’ailleurs lui qui a fait lecture de la déclaration du collectif. Déclaration en vertu de laquelle les membres font part notamment de leur opposition au retrait des facilitatrices du dispositif du dialogue. « Nous nous opposons farouchement à cette proposition des facilitatrices, dans la mesure où le MATD a été un facteur bloquant de la mise en œuvre des résolutions issues du cadre de dialogue ». Le MATD est par ailleurs, selon la convergence à la base du « retard lié à l’exécution des dix points dans l’accord dynamique entre la Guinée et la CEDEAO ». En somme, disent-ils, miser sur le ministère de l’Administration du territoire reviendrait à « compromettre les acquis du dialogue ».

Et manifestement, cette méfiance à l’égard du ministre Mory Condé a toujours existé. C’est pourquoi les acteurs se sont davantage rabattus sur la primature pour la gestion de tous les aspects se rapportant à l’exécution du chronogramme et à la gestion du dialogue. Au ministère de l’Administration du territoire, les membres de la convergence reprochent des faits précis. « Quand vous prenez par exemple le programme national du RAVEC, qui était prévu pour treize mois. Mais malheureusement nous n’avons plus que douze à treize mois avant la fin de la transition, on n’a pas de coordinateur, on n’a pas de fichier bref on a aucune lisibilité sur l’exécution de ce programme », a indiqué Oyé Béavogui. N’excluant que tout cela soit la conséquence d’une « mauvaise volonté de la part du MATD, les acteurs ont choisi « d’alerter »  pour éviter que l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum ne serve de prétexte à un glissement du calendrier de la Transition.

Outre le département de Mory Condé, les membres de la convergence des acteurs sociopolitiques engagés dans le dialogue pointent également un doigt accusateur vers le CNT. L’organe législatif de la transition qu’il accusent, lui aussi, de trainer dans l’élaboration de l’avant-projet de nouvelle constitution. « Nous nous engageons à sauvegarder les acquis du cadre de dialogue qui a eu des avancées. Mais là où ça ne marche pas, nous alertons, nous dénonçons pour que ceux qui sont concernés puissent trouver des solutions », a conclu le porte-parole de circonstance.

Aliou Maci Diallo pour LeDjely.com

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....