Ledjely.com
Accueil » Mandiana : découverte de deux enfants dans une mine d’or
A la uneActualités

Mandiana : découverte de deux enfants dans une mine d’or

Ils ont disparu il y a un peu plus d’un mois. Finalement, ce sont les corps de Mamoudou Condé et Toumboutou Condé, 4 et 3 ans, tous d’une même famille, qu’on a retrouvés ce lundi 29 janvier 2024 dans une mine d’or située au quartier Oudiala, commune urbaine de Mandiana.

Enfoncés dans la boue, les corps étaient en décomposition très avancée. Pour l’heure, on en sait davantage sur les circonstances de leur disparition et de leur décès. Ousmane Diallo, le chef du quartier où ils ont été découverts se borne à expliquer dans quelles circonstances de la découverte. Soulignant que les parents des enfants, préoccupés par leur disparition, sont jusqu’au Mali voisin pour tenter de les retrouver, le chef de quartier révèle : « c’est ce lundi matin que les administrateurs des mines (les Tomboloma), ont découvert leurs corps alors qu’ils étaient en train de défricher notre mine d’or pour éviter que les animaux ou les humains ne tombent dans les trous laissés béants. Les corps étaient en état de décomposition. Ils y ont été aussitôt enterrés en présence des autorités ».

Au téléphone, la directrice préfectorale de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables de Mandiana s’est indignée de cette triste nouvelle qui a provoqué une onde de choc au sein de la population. Mieux, elle a mis l’occasion à profit pour inviter les parents qui travaillent dans les mines artisanales à renforcer les mesures de sécurité des enfants, afin de prévenir de telles tragédies à l’avenir : « C’est vraiment dommage de voir ces enfants perdre la vie de cette manière choquante. Ici à Mandiana, les femmes qui vont travailler dans les mines artisanales, partent toujours avec les enfants qu’elles abandonnent pour se lancer à la recherche de l’or.  Parfois, les enfants peuvent rester seuls pendant des heures. Il faut que les femmes prennent conscience. Nous allons prendre des dispositions pour que de telles tragédies ne se reproduisent plus à Mandiana », promet Ténin Coulibaly.

Les autorités locales en collaboration avec la justice mènent déjà des enquêtes autour de cette tragédie qui relance une nouvelle fois les dangers auxquels sont exposés les enfants dans les zones d’exploitation minière.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....