Ledjely.com
Accueil » Procès du 28 sept : un témoin nommé Mandian Sidibé
A la uneActualités

Procès du 28 sept : un témoin nommé Mandian Sidibé

C’est un témoin particulièrement attendu qui s’est présenté ce mardi 30 janvier à la barre du tribunal criminel de Dixinn pour livrer ce qu’il sait du massacre du 28 septembre 2009. Actuellement, Directeur général de l’Office guinéen de publicité (OGP), Mandian Sidibé était journaliste au moment des faits. Sur la foi de publications qu’il a faites notamment sur les réseaux sociaux et dans les colonnes des sites d’information, il a longtemps donné l’impression d’en savoir beaucoup sur les évènements odieux qui avaient coûté la vie à 157 personnes et débouché sur le viol d’au moins une centaine de femmes.

Absent du pays à la date du 28 septembre 2009, Mandian Sidibé admet qu’il n’a pas vécu les faits. Toutefois, dit-il, les informations qu’il donnait et qui ont dû conduire à sa citation comme témoin, provenaient de « sources crédibles et fiables ». « C’est à partir de la France que je donnais des informations, parce que je me suis vu dans l’obligation patriotique, dès lors que j’ai des informations, de les mettre à la disposition des enquêteurs parce que je me disais aussi que ce sont des pistes pour les enquêteurs ».

Le journaliste se rappelle notamment avoir reçu l’ancien premier ministre et leader de l’UDG, Jean-Marie Doré, dans l’émission qu’il animait sur Planète FM. Le défunt leader lui avait relaté sa discussion avec Moussa Dadis qu’il tentait de convaincre de laisser la manifestation du 28 septembre se faire. A l’ancien chef de la junte du CNDD, Jean-Marie Doré aurait suggéré ceci : « Mon fils, ce n’est pas la peine d’empêcher la tenue de ce meeting. A travers ce meeting, vous pouvez rentrer dans l’histoire, si vous ne réprimez pas, soyez démocrate, laissez-nous manifester, vous pouvez encadrer la manifestation ».

A ce plaidoyer, Moussa Dadis aurait répondu qu’à son niveau, il n’y a pas de problème. Par contre, l’ancien président de la Transition aurait clairement mis en garde contre certains de son entourage qui étaient déterminés à ne pas laisser faire la manifestation. Il avait nommément, selon Mandian Sidibé qui s’appuie sur les propos de feu Jean-Marie Doré, cité l’ancien ministre Papa Koly Kourouma avec lequel avait recommandé à Jean-Marie d’aller négocier. Moussa Dadis aurait même précisé à l’intention de Jean-Marie qu’il se devait de se précipiter, car il savait Papa Koly en instance de voyage. Justement, l’ancien ministre était allé trouver Papa Koly à l’aéroport. Et quand il lui a fait part de sa doléance, ce dernier aurait répondu : « si vous sortez, on va vous massacrer » !

Mandian Sidibé rapporte en outre – toujours sur la foi du témoignage de Jean-Marie Doré – que la réquisition de l’armée, le 28 septembre 2009, avait été signée par feu le général Mamadouba Toto Camara, ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile et N°3 de la junte – après concertation avec le ministre Papa Koly Kourouma et que le colonel Moussa Tiegboro est l’élément clé des violences perpétrées ce jour-là. « Selon les informations à son niveau, c’est le général Mamadouba Toto qui a signé la réquisition après qu’il a parlé avec Papa Koly et que ce dernier avait appelé colonel Moussa Tiegboro pour lui dire, s’ils sortent, de les massacrer. C’est l’honorable Jean-Marie qui le dit et c’était à l’antenne malheureusement les archives ont disparu parce que la radio a été vendue après moi. Et qu’effectivement Papa Koly avait appelé le colonel Moussa Tiégboro Camara », déclare Mandian Sidibé.

Aminata Camara

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....