Ledjely.com
Accueil » Agriculture : la Siguicoda se positionne en partenaire des producteurs locaux
Actualités

Agriculture : la Siguicoda se positionne en partenaire des producteurs locaux

La Société guinéenne pour la coopération dans le développement agricole (SIGUICODA) a organisé ce samedi 2 mars 2024 un déjeuner-presse dans un réceptif hôtelier de la place. Les échanges avec les hommes de média étaient essentiellement axés sur activités jusqu’ici menées par la société et celles en perspectives. Il a particulièrement été question du rôle du fonctionnement des Centres de prestation agricole (CPA) notamment au cours de la campagne agricole 2022-2023. La société a mis l’occasion à profit pour présenter également le bulletin mensuel sur la production des CPA. 

La SIGUICODA dispose sur l’ensemble du territoire guinéen, de 28 centres de prestation agricole (CPA). Des centres qui participent à booster la production agricole dans le pays, en mettant à disposition des agriculteurs, selon les besoins de ceux-ci d’outils et d’équipements dont des tracteurs, des moissonneuses batteuses, des motoculteurs. Pour ce qui est de l’acquisition de ces équipements, elle se fait à la demande du producteur et sur la base d’un certain nombre d’informations à fournir par lui. Et bien sûr, ce sont des équipements qui sont loués. En retour, les équipes de la SIGUICODA dispose d’outils (GPS) de suivi des équipements livrés, en temps réels
Au compte de campagne agricole concernée, c’est un total de 14.732 hectares qui ont été récolté par les producteurs ayant sollicité les services de la SIGUICODA. « Nous comptons améliorer davantage nos services. Il y a eu beaucoup d’efforts en termes d’accroissement du parc des centres de prestation agricole. Depuis qu’on a commencé, on est à un niveau très satisfaisant par rapport à l’importance de notre parc », a tenu à noter Fodé Sanikayi Kouyaté, directeur général de la SIGUICODA.

Mais d’ores et déjà, la Direction générale a identifié des défis en rapport avec la conduite et l’entretien des équipements dans les CPA. « Le défis auquel nous sommes confrontés, c’est la formation des conducteurs, des différents intervenants dans nos centres de prestation agricole. On a plusieurs types de machine de marques différentes dans nos CPA et on est avec des mécaniciens qui ne sont pas bien formés pour entretenir les engins là », a relevé le Directeur général.

Pour autant, le directeur lance une invite aux producteurs : « Tous ceux qui ont besoin de nous pour louer un tracteur pour labourer leurs champs, des moissonneuses-batteuses pour récolter leurs champs, des intrants pour accroître leur productivité, nous sommes là pour eux. Ceux-là qui ont besoin des outillages agricoles nous mettons également à disposition à crédit. Et ces crédits-là peuvent être remboursés soit en numéraire ou en nature », a-t-il soutenu.

À noter que pour la campagne agricole 2023-2024, le prix de labour par hectare est fixé à 400.000 GNF ; hersage 300.000 GNF… Le prix pour la récolte du riz et du maïs par hectare est, quant à lui, fixé à 600. 000 GNF.

N’Famoussa Siby 

Articles Similaires

L’ancien premier ministre, Dr. Bernard Goumou, de retour à Conakry

LEDJELY.COM

Assemblée de la CGEGUI : certains membres crient à l’exclusion

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : la Défense critique le schéma de la « confrontation »

LEDJELY.COM

Naby Keïta : la sanction tombe !

LEDJELY.COM

Humanitaire : Unicef accompagne un concert de Sékouba Bambino dédié aux indigents

LEDJELY.COM

Enseignement pré-universitaire : le ministère dévoile le calendrier des examens de fin d’année

LEDJELY.COM
Chargement....