Ledjely.com
Accueil » Décrispation : le FNDC politique salue « l’effort de Bah Oury », mais exhorte au « respect du chronogramme »
A la uneActualités

Décrispation : le FNDC politique salue « l’effort de Bah Oury », mais exhorte au « respect du chronogramme »

Le pari n’est pas encore gagné pour le nouveau chef du gouvernement. Certes, ses premières initiatives et ses engagements en vue d’une pacification entre son gouvernement et les différents acteurs sociopolitiques sont favorablement accueillis dans les états-majors politiques. Mais son annonce unilatérale du glissement, cela passe mal. C’est en substance que les partis membres du FNDC politique disent en substance dans le communiqué ci-dessus consécutif à la rencontre que Bah Oury a eue le lundi dernier avec les représentants de quelques 36 coalitions politiques du pays. Refusant de cautionner le glissement, le FNDC politique exhorte les autorités au « respect strict du chronogramme fixé avec la CEDEAO afin que la transition prenne fin en décembre 2024 ». Si nécessaire, il invite même ses militants à demeurer vigilants et mobilisés pour s’assurer le retour à l’ordre constitutionnel se fera bien en cette année 2024.

Une délégation du FNDC POLITIQUE composée du Vice-Président de l’UFR, Boubacar BARRY et du Conseiller Juridique du MoDeL, Malal BAH, a pris part à la rencontre initiée par le nouveau Premier Ministre le lundi 25 mars 2024 à l’auditorium de la Primature.

Le message du Premier Ministre s’est articulé autour des points suivants :

  1. Le Premier ministre a exprimé sa volonté d’organiser des échanges périodiques avec les acteurs politiques, socioprofessionnels et économiques sur les grands enjeux du moment ;
  2. Il a fait le point sur le processus de transition et son niveau d’avancement, notamment, en ce qui concerne la mise en œuvre du Recensement Administratif à Vocation d’Etat Civil (RAVEC). Il a relevé qu’en raison des contraintes liées au chronogramme, seul le référendum serait organisé en 2024, le retour constitutionnel étant prévu non plus en 2024 mais en 2025 ;
  3. Il a affirmé sa volonté d’apporter une réponse appropriée à la demande sociale et à la demande de dialogue inclusif pour apaiser le climat social.

Pour terminer, le Premier Ministre a invité les trente-six (36) coalitions politiques qui ont pris part à la rencontre à s’impliquer davantage dans la sensibilisation et la mobilisation des populations autour du RAVEC.gi

Le FNDC POLITIQUE note un effort du nouveau Premier ministre de nouer le dialogue avec les acteurs politiques. Toutefois, il déplore le cadre de dialogue proposé et surtout le glissement du chronogramme annoncé par le Premier Ministre sans aucune concertation.

Le FNDC POLITIQUE exhorte les autorités à s’en tenir au respect strict du chronogramme fixé avec la CEDEAO afin que la transition prenne fin en décembre 2024.

Le FNDC POLITIQUE invite ses militants, sympathisants à rester vigilants et mobilisés pour que le retour à l’ordre constitutionnel puisse se faire conformément aux engagements du CNRD et de la CEDEAO.

Articles Similaires

SONAP : la ‘’construction de nouveaux dépôts pétroliers’’, la priorité de Moussa Cissé

LEDJELY.COM

Concert Audace : un événement musical incontournable à ne pas manquer !

LEDJELY.COM

Conakry : une importante quantité de la drogue Kush saisie par les services spéciaux

LEDJELY.COM

Aminata Conté vs Charles Wright : la journaliste et le médecin obtiennent la mise en liberté

LEDJELY.COM

Maintien de “Bill Gates” en prison : “c’est un acharnement”, proteste son avocat

LEDJELY.COM

Musèlement de la presse : les acteurs vont demander une rencontre avec le général Doumbouya

LEDJELY.COM
Chargement....