GUINEE: l’ONU appelle au dialogue en vue d’un consensus par le biais d’un “processus inclusif”

Press Conference by the Secretary-General on the occasion of the Seventy-second Session of the General Assembly

A son tour, le secrétaire général des Nations unies par l’entremise de son porte-parole, Stéphane Dujarric, fait part de sa préoccupation au sujet de la crise qui prévaut en Guinée, au sujet du double scrutin de demain. Disant suivre la situation de près, le patron de l’instance onusienne préconise un dialogue constructif entre le gouvernement, l’opposition et la société civile, avec objectif d’aboutir à un consensus par le biais d’un processus inclusif.  

A lire  BENIN : les législatives du recul
Déclaration du porte-parole du Secrétaire-Général sur la tenue des élections législatives et d’un référendum constitutionnel en Guinée

Le Secrétaire général suit de près l’évolution de la situation en Guinée et a pris note de la décision du Président Alpha Condé d’organiser les élections législatives et le referendum constitutionnel le 22 mars.
Le Secrétaire général appelle l’ensemble des parties à assurer un processus pacifique et transparent. Il réitère son appel à un dialogue constructif entre le Gouvernement, l’opposition et la société civile afin de parvenir à un consensus par le biais d’un processus inclusif.

A lire  MADO DORE : « Mon dernier enfant a reçu son extrait de naissance quelques jours après sa naissance »

L’ONU est prête à soutenir ces efforts, notamment par l’intermédiaire du Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn Chambas.
Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général
New York, le 20 mars 2020