ETAT D’URGENCE RENFORCE: un couvre-feu instauré et les mouvements des personnes entre Conakry et l’intérieur du pays interdits

Face à la folle progression que connait désormais le coronavirus en Guinée, les autorités se voient dans l’obligation de durcir un peu plus les mesures se rapportant à l’état d’urgence sanitaire en cours depuis le 27 mars 2020. Ainsi, dans un décret rendu public ce soir via la télévision nationale, de la président de la République, outre les autres mesures se rapportant notamment aux rassemblements ne devant pas excéder 20 personnes, à la limitation des passagers pour les engins roulants, à la fermeture des écoles, des lieux de distraction et des frontières terrestres, etc, décide : 

A lire  KINDIA : des enseignants outillés sur l’approche ‘’FIERE pour tous’’
  1. de l’instauration d’un couvre-feu, de 21 heures à 5 heures du matin
  2. Les mouvements de personnes de Conakry pour l’intérieur du pays, sont interdits.

Pour ce qui est de ce second point, le décret note que des “dérogations exceptionnelles seront accordées par le ministère de la santé“.

A lire  DOUBLE SCRUTIN: le RPG-arc-en-ciel se félicite de l'engouement et salue la mobilisation

A préciser que la Guinée en est, ce lundi 30 mars 2020 à 22 cas confirmés pour un guéri. Mais la dynamique évolutive est inquiétante dans la mesure où plus de la moitié de ces cas, soit 13, ont été notifiés durant les 48 dernières heures.

La rédaction