Ledjely.com
Accueil » KANKAN : des jeunes se mobilisent pour sauver le fleuve Milo
A la une Haute-Guinée Societé

KANKAN : des jeunes se mobilisent pour sauver le fleuve Milo

Autrefois grand patrimoine du Nabaya, le fleuve Milo est en passe de disparaître si rien n’est fait. C’est pour éviter ce scénario catastrophe qu’une association de jeunes de la ville de Kankan dénommée  »Mouvement Sauvons le fleuve Milo » s’est engagée à apporter sa pierre à l’entretien de ce don naturel qui fait le bonheur de la ville. Le lancement des travaux de ladite association a eu lieu ce dimanche sur les berges du fleuve en présence des certains cadres de la commune urbaine et des jeunes grandement mobilisés pour la cause, rapporte le correspondant du Djely dans la région de la savane.

Longtemps laissées-pour-compte et pire transformées en dépotoir d’ordures, les rives du Milo de Kankan auront certainement une autre image dans les prochains jours. C’est du moins le défi que comptent relever des jeunes du Nabaya qui viennent de lancer sous fonds propres une initiative appelée projet  »Éclaireur  » qui ambitionne de redonner au fleuve son image de charme d’antan. Moussa Condé, responsable du projet revient sur l’objectif de cette initiative : “Nous avons pour ambition de restaurer les berges du Milo. Cela commencera par le reboisement, l’assainissement et la sensibilisation des riverains sur l’impact de l’action anthropique sur ce bijou. Cette initiative est une ambition collective et nous pensons que l’entretien de ce fleuve doit être la préoccupation de tous les habitants de Kankan”.

Ont-ils les moyens de leur ambition ? Ce jeune leader de la ville de Kankan rassure : “Ensemble, nous pourrons. Et cela doit être le créneau. Nous, nous donnons le ton et aux autres fils et filles de Kankan de se joindre désormais à la dynamique. Après l’entretien de ces berges, nous installerons des bacs à ordures et nous allons inviter les citoyens à y mettre leurs ordures, en lieu et place du fleuve qui est malheureusement considéré aujourd’hui comme un dépotoir d’ordures”.

Le représentant du maire à cette action citoyenne a indiqué que la mairie est disposée à accompagner les jeunes pour la réussite de cette initiative. “Nous avons mis des bennes à la disposition de ces jeunes et nous serons prêts à le faire autant de fois que le besoin se présentera. Au-delà des moyens, la question du Milo est une affaire de tous”, a souligné M. Kourouma.

Au total, 15 camions-bennes ont été mis à la disposition des jeunes pour le transport des ordures. Selon le patron local du syndicat CNTG, ils sont prêts à mettre plus de camions à contribution pour la réussite du projet. “Même si ces jeunes veulent tous les camions de Kankan, ils les auront de façon gratuite. C’est notre contribution à l’initiative”, a-t-il promis.

Selon nos informations, les ordures ramassées au fleuve Milo seront transportées vers le dépotoir central situé hors de la commune urbaine de Kankan. De nouvelles activités sont prévues dans les prochains jours pour sauver ce bijou qu’est le fleuve Milo.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

Décès de Mamadou Tandja, ancien président du Niger

LEDJELY.COM

DUBREKA : une mère de famille battue à mort par son petit-ami à Yorokoguia

LEDJELY.COM

Le Musée national de Sandervalia, comme un jardin à l’abandon !

LEDJELY.COM

COVID-19 : la réouverture sécurisée des écoles est effective à Kankan avec l’appui de l’UNICEF

LEDJELY.COM

INTERDICTION DES MANIFESTATIONS EN GUINEE : ce qu’en pense le député Aly Kaba, le chef de file du RPG à l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

DES OPPOSANTS PHOTOGRAPHIÉS AVEC LA MENTION ‘COMPLOT’ : « C’est inadmissible », estime le ministre Damantang

LEDJELY.COM
Chargement....