Ledjely.com
Accueil » Privé de Mohamed Touré, le PDG-RDA ne participera pas à la présidentielle
A la une Actualités Guinée Politique

Privé de Mohamed Touré, le PDG-RDA ne participera pas à la présidentielle

Le Parti démocratique de Guinée (PDG-RDA) ne sera pas du rendez-vous électoral du 18 octobre 2020. Les responsables du parti l’ont fait savoir ce mercredi 9 septembre via une déclaration qu’ils ont rendue publique au siège dudit parti. Sur les raisons de cette défection, le Bureau exécutif invoque l’absence du leader de la formation, Mohamed Touré, détenu aux Etats-Unis, mais aussi le fait que le député du parti Oyé Béavogui, ne réunit le critère de l’âge minimum requis. D’ailleurs, les responsables du parti de feu Sékou Touré en ont profité pour dénoncer le peu d’implication dont ferait montre les autorités guinéennes en vue de la libération de Mohamed Touré.

« Nul n’ignore les enjeux de l’élection présidentielle de 2020 », rappelle Manga Mory Bangoura secrétaire administratif et politique du PDG-RDA. En somme, les enjeux du scrutin sont tels que c’est le principal leader qui doit y représenter un parti politique. Sauf que, fait-il remarquer : « les forces du mal ont provoqué la rétention arbitraire de notre secrétaire général pour ne pas y participer ». Pourtant, à en croire le PDG, la rétention de Mohamed Touré aux Etats-Unis « est sans fondement ». Par ailleurs, note Manga Mory Bangoura, « toutes les pistes de solutions pour son retour en Guinée sont en train d’être explorées par le Parti, mais en vain ». Même si la décision de justice en vertu de laquelle Mohamed Touré est détenu aux Etats-Unis précède de loin le processus devant déboucher sur l’élection du 18 octobre 2020, le PDG, lui, reste convaincu que le but de cette détention était de l’empêcher de participer au scrutin qu’il allait remporter, jure-t-on.

D’ailleurs, les responsables du parti ont dénoncé le peu de soutien qui a été témoigné à Mohamed Touré par les autorités guinéennes. « En tant que citoyen guinéen, le couple Touré devrait avoir l’appui de l’autorité guinéenne qui n’a jamais réagi bien que sollicitée par la famille et le Parti à cet effet.Cette rétention du Secrétaire Général aux Etats-Unis fait partie des stratégies des ennemis intérieurs et extérieurs du PDG-RDA », dit encore Mohamed Touré.

Et c’est tirant les enseignements de tout cela que le parti, « sachant que la candidature du Camarade Mohamed Touré serait irrecevable pour des raisons de non-conformité juridique et d’absence du territoire national et que l’Honorable Oyé Béavogui suivant le vide juridique constitutionnel sur l’âge minimum requis à la présidentielle ne pourrait être candidat (…) a décidé de sursoir à sa candidature à l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020 ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

LITTÉRATURE : Nyankoye David Mahomo dedicace son premier ouvrage

LEDJELY.COM

PÊCHE ARTISANALE : Fama SARL, fruit des décennies de dur labeur de Dada, une femme mareyeuse

LEDJELY.COM

REFILA : ouverture à Conakry d’un atelier sur les marchés de l’ananas

LEDJELY.COM

PRÉSIDENCE BIDEN : quelle place pour l’Afrique ?

LEDJELY.COM

NOUVEAU MANDAT : les défis du « Gouverner autrement », selon l’Hon. Zeinab Camara

LEDJELY.COM

MOUNTAGA KEITA : « la Guinée n’est pas un scandale, mais une aberration »

LEDJELY.COM
Chargement....