Ledjely.com

Accueil » #NABAYAGATE : le Parquet de Conakry ouvre une enquête judiciaire
A la une Actualités Guinée Justice Politique

#NABAYAGATE : le Parquet de Conakry ouvre une enquête judiciaire

Moins de quarante-huit heures après les révélations de Guineenews sur de présumés détournements de plus de 200 milliards de francs guinéens par la ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Zenab Nabaya Dramé, la justice guinéenne ouvre une enquête sur le scandale politico-financier que certains appellent #Nabayagate. L’annonce a été faite ce vendredi soir à travers un communiqué lu dans le JT de 20H30 de la télévision nationale. 

« Suivant communiqué en date du 26 novembre 2020, le gouvernement de la République a fait état d’un prétendu détournement de denier public d’un montant de plus de 200 milliards de nos francs par un membre du gouvernement tel que rapporté par le site d’informations Guineenews et relayé par d’autres médias. Face à cette dénonciation et dans sa mission régalienne de lutter contre toute impunité dans la gestion du denier public, le parquet a décidé de procéder ou faire procéder à des enquêtes et investigations plus approfondies au terme desquelles, des poursuites pourraient éventuellement être engagées conformément aux dispositions pertinentes de l’article 47 du code de procédure pénal. Le parquet rappelle que de telles poursuites seraient initiées soit pour détournement de denier public, soit pour dénonciation calomnieuse et diffamation », a annoncé le Parquet de Conakry.

Depuis la publication de l’enquête journalistique menée par le site d’informations Guineenews, l’affaire secoue l’Etat guinéen au plus haut sommet. Dans la soirée d’hier, quelques heures après les révélations du média en ligne, le gouvernement de Kassory Fofana a fermement démenti les accusations, invitant la Haute autorité de la communication à faire respecter, ce qu’il appelle, l’éthique et la déontologie journalistique. Dans la journée, la mise en cause avait également assuré ne se reprocher de rien.

La jeunesse du RPG/Arc-en-ciel, le parti du président Alpha Condé, dans une déclaration rendue publique ce vendredi, a appelé à faire toute la lumière sur cette affaire, se désolidarisant ainsi du gouvernement qui, au lieu d’enquêter sur ces allégations, s’est empressé de blanchir la ministre Dramé.

Affaire à suivre…

Articles Similaires

MINISTERE DE LA COMMUNICATION : Adèle Camara fixe ses priorités

Ledjely.com

GOUECKE : douze jeunes filles violées par un féticheur et deux de ses complices

Ledjely.com

FEGUIFOOT : Thierno Saidou Diakité, entre satisfaction et regret après la mise en place du CONOR

Ledjely.com

Analyse des premières mesures économiques annoncées par le gouvernement

LEDJELY.COM

Les bases de la future société guinéenne, d’après l’analyste Amadou Sadjo Barry

LEDJELY.COM

Retour des biens culturels spoliés en Afrique (…) quelle partition pour la Guinée ?

Ledjely.com
Chargement....