Ledjely.com

Accueil » Depuis Boké, Alpha Condé met en garde ses adversaires politiques, les fonctionnaires corrompus et les fauteurs de trouble
A la une Actualités Guinée Politique

Depuis Boké, Alpha Condé met en garde ses adversaires politiques, les fonctionnaires corrompus et les fauteurs de trouble

Venu ce mercredi 16 juin 2021, dans la préfecture de Boké pour la mise en service du chemin de fer Dapilon-Satou, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé s’est attaqué à ses adversaires politiques sans citer de nom. Il a aussi mis en garde tous les fonctionnaires corrompus avant de menacer de conduire à la maison centrale tous les fauteurs de trouble.

En l’entame de ses propos, le chef de l’Etat, très remonté, assure qu’aujourd’hui la Guinée est en paix, le pays est tranquille. « Quand vous allez à Conakry aujourd’hui les hôtels sont pleins, tous les jours les investisseurs viennent parce qu’il y a la paix, il y a le calme. Rien ne vaut la paix et le calme pour qu’un pays se développe. Vous devez savoir que la Guinée pour se développer doit compter sur nos forces.  C’est nous qui pouvons développer notre pays.  Nos partenaires peuvent nous aider, mais c’est d’abord nous, notre courage, notre détermination à maintenir la paix et la tranquillité qui peuvent faire avancer le pays. La Guinée a une histoire qui fait que nous sommes un peuple fier, fier de sa souveraineté, de son avenir. Mais cela ne plaît pas à tout le monde, mais  c’est notre destin nous devons l’assumer ».

Des piques adressées à ses adversaires politiques

« Tout le monde pensait que la Guinée allait exploser. Vous avez vu les gens casser les maisons, arracher les poteaux, détruire tout avec beaucoup de gens de l’extérieur. Ils pensaient que la Guinée allait exploser. Mais Dieu ne dort pas. Nous avons fait trois élections (référendum, législative et présidentielle) sans un dollar de l’extérieur, nous l’avons fait avec nos propres moyens. Ça veut dire que si les guinéens sont déterminés, rien n’arrêtera la marche de la Guinée ».

Il y a quelques mois, le Premier ministre chef du gouvernement avait invité les Guinéens à serrer la ceinture face à la conjoncture actuelle. Et ce jour, le président de la République a emboîté ses pas: « Bien sûr aujourd’hui la vie est difficile, les conditions de vie des guinéens sont difficiles, nous avons fait beaucoup d’efforts pour diminuer, mais c’est la situation partout. Si vous allez dans les pays voisins, vous trouverez que ceux-ci souffrent plus que les Guinéens. Comment mettre fin à ça. C’est de ne pas écouter les ennemis de la Guinée qui ont échoué, qui nous ont empêché de faire le référendum en disant que la vie est chère.  Rien ne se gagne sans le travail. Il faut se dire la vérité, on va passer des moments difficiles, nous devons l’accepter.  Mais comment sortir de cela c’est de développer notre agriculture, nos usines ».

Les fonctionnaires corrompus dans le viseur du président Alpha Condé

« Aujourd’hui j’ai décidé de prendre les choses en main. L’argent du pays ira dans les caisses de l’Etat non pas dans les caisses de quelques personnes ou de leurs familles. Les fonctionnaires qui pensent qu’en dehors de leurs salaires, ils doivent prendre l’argent de l’Etat ça aussi c’est fini. Maintenant je connais très bien l’administration guinéenne, je connais tous les trous et j’ai fermé tous les trous.  Il n’est plus question que l’argent du pays soit détourné par quelques cadres. Désormais chaque ministre ou fonctionnaire a une feuille de route, il y a un contrat de performance   si tu réussis ta performance on te récompense et si tu échoues on t’enlève. Les gens qui ne veulent pas le bien du pays poussent les gens à faire des manifestations, mais pourquoi le pays est calme parce que nous avons décidé désormais en Guinée que la loi va s’appliquer. Quiconque viole la loi quel que soit son grade ou son titre il ira à Coronthie (maison centrale, ndrl). Certains de vos voisins ne veulent pas le développement de la Guinée, mais je vous garantis que dans quelques années seulement, le Nigeria dépassera la Guinée. Nous serons le deuxième pays économique en Afrique de l’ouest après le Nigeria. Mais cela ne plaît pas à tout le monde, mais c’est leur affaire ».

Balla Yombouno 

Articles Similaires

TRANSITION EN GUINEE : Le CNRD se précipite selon Souleymane Bah

Ledjely.com

CORRUPTION : Zenab Nabaya passera-t-elle enfin à la barre ?

LEDJELY.COM

CCI du CAMES 2021 : l’UGANC a fait 100% d’admis !

LEDJELY.COM

TIBOU KAMARA : « C’était très grave de l’arrêter la nuit »

LEDJELY.COM

Cette lettre ouverte jadis adressée au CNDD

LEDJELY.COM

ISSAKA SOUARE : « Certaines sanctions de la CEDEAO sont prématurées (…) mais il faut éviter la confrontation »

LEDJELY.COM
Chargement....