Ledjely.com
Accueil » CAMPAGNE DE REBOISEMENT : ministères, institutions, ambassades et entreprises invités à planter des arbres
ActualitésEnvironnementGuinée

CAMPAGNE DE REBOISEMENT : ministères, institutions, ambassades et entreprises invités à planter des arbres

L’ONG CIPAD Guinée (Initiatives communautaires pour la paix et le développement) vient de lancer la deuxième édition de sa campagne de reboisement, à laquelle elle veut associer les départements ministériels, les ambassades, les institutions et les entreprises, afin de planter massivement des arbres pour faire de la Guinée la “capitale africaine de l’environnement » mais également restaurer les forêts détruites.

C’est sous le thème « Celui qui plante un arbre est un patriote. Celui qui brûle la forêt, brûle la terre des ancêtres » que se déroule cette activité qui s’étend sur plus d’un mois avec le slogan “un Guinéen, un arbre ».

La campagne qui est parrainée par le ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts (MEEF) se déroulera sur les sites de Coyah et Dubréka. Mamady Aminata Touré, président de l’ONG CIPAD Guinée, rappelle la menace qui pèse sur l’environnement, surtout en Guinée. Avec chaque année près de 35 000 hectares perdus, 65 espèces de plantes menacées et 45 en dangers sur près de 4 000 espèces, selon lui, il est temps d’agir avant qu’il ne soit trop tard. « Il est temps d’agir, car si nous n’agissons pas, la nature va réagir. Notre écosystème est menacé (…) Alors, si tout doit être fait pour limiter le changement climatique, il est désormais en partie inévitable en raison de l’effet du système et du climat, d’agir selon deux axes : la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation du changement climatique afin d’augmenter la résilience », a-t-il alerté.

Le climat et l’environnement resteront toujours une priorité, selon l’ambassadeur de la Grande-Bretagne en Guinée. David Mcllroy assure que pour leur protection, l’implication de tous est nécessaire. Ce qui explique tout leur intérêt d’accompagner cette initiative. « Nous devons donc changer notre façon de gérer la terre et la mer ainsi que notre façon de produire notre nourriture. Donc, l’objectif est de protéger et de restaurer la biodiversité mondiale», a expliqué le diplomate.

Ce sont au total 25 institutions, 45 entreprises, 10 ambassades et 37 départements ministériels qui participeront à la mise en terre de 2 500 000 plants. Les autorités ministérielles lanceront la campagne sur le terrain le 3 juillet prochain à Coyah.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM
Chargement....