Ledjely.com
Accueil » Des projets miniers sont-ils menacés ? Le président de la chambre des Mines répond
A la une Actualités Economie Guinée Interview Politique

Des projets miniers sont-ils menacés ? Le président de la chambre des Mines répond

Nous le disons tantôt. Ce jeudi matin, le président du Comité national pour le rassemblement et du développement (CNRD) s’est entretenu avec les acteurs du très stratégique secteur minier guinéen. Parmi ces acteurs venus écouter le colonel Mamady Doumbouya et lui faire part de leurs attentes, on notait Ismaël Diakité, président de la Chambre des mines de Guinée. A sortie de la rencontre, ce dernier a répondu aux questions de la presse dont quelques-unes étaient axées sur les menaces qui pourraient peser sur certains projets miniers.

Nous avons transcrit ici un extrait des réponses qu’il a apportées à certaines questions

Redoutez-vous des risques de révision des conventions minières (vu que la tendance est à la remise en cause d’un certain nombre d’actes posés sous Alpha Condé) ?

Aucune crainte ! Vous savez, depuis les premières heures, je crois que les décisions étaient en faveur du secteur minier. Qu’il s’agisse du couvre-feu ou de la continuation des conventions, il y a des déclarations qui nous ont rassurés. Donc, sur ce plan-plan, il n’y a aucun souci. De toutes les façons, nous sommes un secteur qui est ouvert au dialogue.

Dans les jours qui ont suivi le coup d’Etat, le cours mondial de l’aluminium a grimpé.  Qu’en dites-vous ?

Il faut comprendre que la Guinée joue un rôle important dans l’approvisionnement de toute la chaîne de valeur de la bauxite jusqu’à l’aluminium. Donc, ça c’est tout naturel. Mais il n’y a pas eu de répercussions directes sur le coût de la bauxite.

Il se dit que se dit que la nouvelle donne en Guinée pourrait remettre en cause la position dominante qu’occupait la Chine. Or, c’est avec des capitaux chinois que le projet de Simandou doit être mis en œuvre. Avez-vous des craintes ?

Il n’y a aucune menace perceptible et connue jusqu’à ce moment. Au contraire, on continue de travailler dans le sens de nos obligations que nous devons respecter.

Nous apprenons que les projets de SMB Winning et de CDM Chine sont menacés. Qu’en est-il ?

Je n’ai pas d’informations à ce sujet. Nous restons tous rassurés par les discours que nous avons entendus.

Propos recueillis par Balla Yombouno

Articles Similaires

CNT : Dr Dansa Kourouma décline ses premières priorités…

LEDJELY.COM

GUINEE : la presse écrite, un secteur en voie de disparition

LEDJELY.COM

BURKINA FASO : le président Roch-Marc Christian Kaboré arrêté

LEDJELY.COM

GUINEE vs GAMBIE : Kaba Diawara veut miser sur un pressing haut

LEDJELY.COM

ETAT GUINÉEN/OPÉRATEURS TIC : faut-il craindre un matraquage fiscal ?

LEDJELY.COM

CAN2022 : le Burkina Faso, premier qualifié pour les quarts de finale !

LEDJELY.COM
Chargement....