Ledjely.com
Accueil » Le colonel Doumbouya à propos d’Alpha Condé : « Je n’étais pas venu pour servir un homme »
A la une Actualités Guinée Politique

Le colonel Doumbouya à propos d’Alpha Condé : « Je n’étais pas venu pour servir un homme »

C’est un pan de l’interview qu’il vient d’accorder à nos confrères de France 24 qui, à coup sûr, ne manquera pas de susciter des commentaires. Le colonel Mamady Doumbouya dont l’unité a déposé le président Alpha Condé, le 5 septembre 2021, dit en substance de celui-ci qu’il ne lui doit pas grand-chose. En effet, à ceux qui disent du nouvel homme fort à la tête du pays qu’il est le fils de l’ancien président et qu’il devait son retour en Guinée à ce dernier, le colonel Doumbouya révèle qu’en réalité, il n’a croisé l’ancien chef de l’Etat qu’à deux reprises. Mais au-delà, indique-t-il, entre la loyauté à un homme et celle que le soldat qu’il est doit avoir à l’égard de son pays, il n’y a pas match.  

Si le coup d’Etat du 5 septembre 2021 a étonné, c’est en partie parce qu’il était l’œuvre de quelqu’un que l’opinion publique croyait très proche du président Alpha Condé. D’autant qu’un certain récit renforçait cette impression. En effet, n’a-t-on pas entendu que le colonel Doumbouya a été exprès rapatrié par le président Alpha Condé qui lui a confié la mission de la mise en place du Groupement des Forces spéciales (GFS) ? Eh bien, l’intéressé lui-même dit qu’il n’en est rien. « Non. J’ai décidé tout seul de venir en Guinée », répond-il à la question d’Alain Foka qui lui demandait si ce n’est pas l’ex-président qui l’a fait revenir en Guinée. La question, elle-même, faisant suite à cette autre affirmation du colonel Doumbouya : « Cela fait plus de dix ans que j’ai décidé de laisser femme et enfants, par amour pour mon pays. J’ai laissé l’Occident pour venir servir mon pays ».

Ce n’est donc pas au président Alpha Condé qu’il doit son retour en Guinée. Mais au-delà, même la relation qu’il entretenait avec l’ancien président n’était pas aussi étroite qu’on l’a prétendu. Ainsi, dit-il : « Pour être clair avec vous, le professeur Alpha Condé qui a été président de la République de Guinée, on s’est vus deux fois. La première fois qu’on s’est vus, c’était le 2 octobre 2018 pendant les fêtes d’indépendance de la République de Guinée. Et après cela, on s’était vus dans une cérémonie lors d’un décès ». Dans ce cas, le président Alpha Condé lui-même, a contribué à asseoir l’idée selon laquelle lui et le très impressionnant commandant des Forces spéciales s’entendaient à merveille. En effet, c’est l’ancien président qui profitait de toutes les occasions pour vanter les mérites et les qualités de celui qu’on croyait être son jeune poulain. Etait-ce dans le cadre d’une simple posture ?

Mais en quoi serait-il même pertinent de s’attarder sur ce volet-là du débat ? En effet, se plaçant à un autre niveau, le colonel Mamadi Doumbouya rappelle que les enjeux de la Nation supplantent les questions de relations interpersonnelles. En particulier pour le soldat qu’il est. « La loyauté était entre le pays et un homme… le choix est vite fait. Je pense que je n’étais pas venu pour servir un homme, mais j’étais venu pour servir la République de Guinée, et en tant que soldat, ma mission était de servir la République ».

Ledjely.com

Articles Similaires

BURKINA FASO : le capitaine Ibrahima Traoré a-t-il trop tôt crié victoire ?

LEDJELY.COM

FNJ : les jeunes et les sages des coordinations régionales rencontrent Dansa Kourouma

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Fondation FITIMA clôture son projet de formation des mères des enfants en situation de handicap

LEDJELY.COM

COLLECTIVITES LOCALES : le colonel Doumbouya confère avec les maires du pays

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : une forte délégation du Mali déjà à Conakry

LEDJELY.COM

DISSOLUTION DE CONSEILS COMMUNAUX : le nouveau président de l’ANCG désapprouve

LEDJELY.COM
Chargement....