Ledjely.com
Accueil » Création du cadre de concertation inclusif : Saikou Yaya Barry dénonce une décision unilatérale
A la uneActualitésGuinéePolitiqueSociété

Création du cadre de concertation inclusif : Saikou Yaya Barry dénonce une décision unilatérale

Le colonel Mamadi Doumbouya vient de procéder à la mise en place d’un cadre de concertation inclusif. Si pour certains, cet acte répond aux multiples demandes de mise en place d’un cadre de dialogue, longtemps réclamé par les principaux politiques, Saikou Yaya Barry estime que ce n’est pas le cas. Pour le secrétaire exécutif de l’Union des forces républicaines (UFR), ce cadre qui vient d’être créé ne répond pas à la demande des partis politiques signataires de la déclaration commune.

Nous avons demandé un cadre de dialogue avec le CNRD dont on ne connaît pas la liste [de membres] jusqu’à présent. Nous ne connaissons pas ceux qui gouvernent, orientent la politique générale de la transition. La deuxième chose, nous avons demandé un médiateur, qu’on n’a pas dans ce cadre de dialogue dont on parle. Ce n’est même pas un cadre de dialogue, c’est une plateforme d’échanges. Les thèmes sont proposés par le ministère de l’Administration du territoire qui propose aussi la périodicité. Cela veut dire qu’il n’y a pas d’interaction avec les forces vives. C’est une décision unilatérale à tout point de vue », a-t-il déclaré lors d’un échange téléphonique avec Ledjely.com.

Pour ce proche collaborateur de Sidya Touyé, ce cadre n’est que consultatif et ne change en rien les rencontres qu’ils ont eu avec les autorités, dénonçant d’ailleurs une volonté du CNRD de conduire la transition comme ils veulent, sans l’association des forces vives de la nation. “Ils ne sont pas des maîtres à penser de tout le monde. Ils n’ont même pas l’expérience nécessaire pour diriger un Etat. Ils doivent écouter les autres partenaires de l’État afin de trouver le bon moyen de sortir de la transition. Mais apparemment l’intention n’est pas là. C’est ce qui dénote cette façon de faire », a dénoncé Saikou Yaya Barry.

Il prévient la junte militaire qui a renversé Alpha Condé, le 05 septembre dernier, que si elle souhaite que les choses avancent dans le bon sens, qu’elle n’aura pas d’autre choix que discuter sincèrement avec les partis politiques, qui doivent être des acteurs majeurs de la transition.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

Guinée : les Forces vives agitent le spectre d’une manifestation

LEDJELY.COM

« Je suis heureuse de recevoir ce vaccin contre la COVID-19 », Agnès, 14 ans

LEDJELY.COM

Transition : « Guinéens, j’implore notre responsabilité à tous »

LEDJELY.COM

Guinée : de l’importance de la protection des données à caractère personnel

LEDJELY.COM

Accident ferroviaire : le train de la compagnie Rusal déraille au niveau de Kaporo-rails

LEDJELY.COM

Le Pont unique de Tanènè : à date, tous les grands travaux sont bouclés

LEDJELY.COM
Chargement....