Ledjely.com
Accueil » Création du cadre de concertation inclusif : Saikou Yaya Barry dénonce une décision unilatérale
A la une Actualités Guinée Politique Société

Création du cadre de concertation inclusif : Saikou Yaya Barry dénonce une décision unilatérale

Le colonel Mamadi Doumbouya vient de procéder à la mise en place d’un cadre de concertation inclusif. Si pour certains, cet acte répond aux multiples demandes de mise en place d’un cadre de dialogue, longtemps réclamé par les principaux politiques, Saikou Yaya Barry estime que ce n’est pas le cas. Pour le secrétaire exécutif de l’Union des forces républicaines (UFR), ce cadre qui vient d’être créé ne répond pas à la demande des partis politiques signataires de la déclaration commune.

« Nous avons demandé un cadre de dialogue avec le CNRD dont on ne connaît pas la liste [de membres] jusqu’à présent. Nous ne connaissons pas ceux qui gouvernent, orientent la politique générale de la transition. La deuxième chose, nous avons demandé un médiateur, qu’on n’a pas dans ce cadre de dialogue dont on parle. Ce n’est même pas un cadre de dialogue, c’est une plateforme d’échanges. Les thèmes sont proposés par le ministère de l’Administration du territoire qui propose aussi la périodicité. Cela veut dire qu’il n’y a pas d’interaction avec les forces vives. C’est une décision unilatérale à tout point de vue », a-t-il déclaré lors d’un échange téléphonique avec Ledjely.com.

Pour ce proche collaborateur de Sidya Touyé, ce cadre n’est que consultatif et ne change en rien les rencontres qu’ils ont eu avec les autorités, dénonçant d’ailleurs une volonté du CNRD de conduire la transition comme ils veulent, sans l’association des forces vives de la nation. « Ils ne sont pas des maîtres à penser de tout le monde. Ils n’ont même pas l’expérience nécessaire pour diriger un Etat. Ils doivent écouter les autres partenaires de l’État afin de trouver le bon moyen de sortir de la transition. Mais apparemment l’intention n’est pas là. C’est ce qui dénote cette façon de faire », a dénoncé Saikou Yaya Barry.

Il prévient la junte militaire qui a renversé Alpha Condé, le 05 septembre dernier, que si elle souhaite que les choses avancent dans le bon sens, qu’elle n’aura pas d’autre choix que discuter sincèrement avec les partis politiques, qui doivent être des acteurs majeurs de la transition.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : un procès à plusieurs défis

LEDJELY.COM

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM
Chargement....