Ledjely.com
Accueil » Souffrant de nécrose et de drépanocytose, Sira Sanden tend la main aux bonnes volontés
A la uneActualitésGuinéeSociété

Souffrant de nécrose et de drépanocytose, Sira Sanden tend la main aux bonnes volontés

Autrefois pleine de vie, Sira Sanden, âgée aujourd’hui de 25 ans souffre de nécrose des têtes fémorales et de drépanocytose. Son traitement nécessitant une intervention chirurgicale, ses proches et elles demandent l’aide des bonnes volontés pour mobiliser 80.000.000 GNF afin de la soigner.

Originaire de la ville de Sangarédi, Sira SANDEN est drépanocytaire. A l’âge de trois ans, on lui diagnostique une autre pathologie. « C’est suite à une douleur intense au niveau de ma hanche, m’empêchant de marcher que les médecins m’ont dit faire de la radiographie. À l’analyse de la radiographie, les médecins ont découvert cette nécrose des têtes fémorales. Le diagnostic a trouvé que ça nécessitait une prothèse totale de la hanche gauche et droite, donc une intervention chirurgicale », raconte la jeune femme.

N’ayant plus que la peau sur les os, la jeune fille nécessite une intervention chirurgicale qui peut bien se réaliser en Guinée. Mais selon les médecins, cela coûtera entre 70 et 80 millions GNF. Et bien sûr, la même opération nécessitera plus d’argent à l’extérieur du pays. « La famille n’ayant pas de moyens pour financer mon opération, je demande d’abord à l’État, aux ONG et aux personnes de bonne volonté de me secourir pour sauver ma vie pendant que c’est possible. Car ma vie dépend aujourd’hui de cette intervention chirurgicale. Depuis que mes parents et amis ont lancé sur les réseaux sociaux le message de SOS, mon père n’a reçu que 600.000 GNF puisque c’est son numéro orange money qui est publié. Je suis une jeune fille qui n’a pas connu les périodes tendres de la jeunesse comme les autres. Imaginez depuis trois ans, je lutte contre cette maladie. Aujourd’hui, elle s’est compliquée. Je suis toujours calfeutrée entre les quatre murs de notre maison. Pourtant, je rêvais de faire de grandes études afin d’être plus utile à mon pays. Mon seul espoir est cette intervention chirurgicale », a-t-elle demandé, en larmes.

Pour toute contribution, joindre le numéro orange money de son père : + 224 621 34 98 40.

Articles Similaires

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM
Chargement....