Ledjely.com
Accueil » REFERENCES CORANIQUES : la stratégie peut-elle être payante pour Toumba Diakité ?
A la uneActualitésGuinéeJusticeReligion

REFERENCES CORANIQUES : la stratégie peut-elle être payante pour Toumba Diakité ?

Outre l’aisance relative avec laquelle il s’exprime depuis qu’il comparait devant le tribunal criminel de Dixinn délocalisé à Kaloum et sa promesse de coopérer, Aboubacar Sidiki Diakité se distingue aussi par les références coraniques récurrentes. Pour appuyer en effet certains de ses propos, il fait souvent appel à des citations de versets du livre saint de l’Islam. Et de sa part, cela étonne et semble quelque peu impressionner plus d’une personne au sein de l’opinion publique. Du Toumba Diakité jusqu’ici décrit comme incarnant les pires horreurs à celui qui aligne si aisément les versets du Coran qu’il s’empresse de traduire, émerge une forme d’admiration à son endroit. Dans une société guinéenne archi-majoritairement musulmane, cela se comprend d’une certaine façon. Mais dans quelle mesure la stratégie peut-elle, au-delà l’effet sur l’opinion publique, aider l’ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara à se sortir des griffes de la justice ? Là est toute la question.

Me Amadou DS Bah mettait subtilement en garde contre le risque découlant de l’espèce de sympathie que Toumba Diakité a su créer autour de sa personne depuis qu’il est à la barre. « Je sais qu’il y a de la sympathie en l’air, mais qu’on permette que nous posions les questions », disait l’avocat des parties civiles. Et à coup sûr, il n’y a pas que dans l’enceinte du tribunal que cette Toumbamania se manifeste. El hadj Mohamed Mansour Fadiga, imam de la mosquée de Nongo, doyen des imams de Guinée et membre du Conseil islamique de Guinée, ne cache pas lui non plus l’effet que la sortie de l’ancien aide de camp a sur lui. « Sa manière de faire référence à des versets coraniques m’a beaucoup émerveillé », avoue le leader religieux. D’autant qu’El Hadj Mansour Fadiga ne trouve aucune objection au fait qu’un homme qui s’explique, « fasse référence à des hommes ou à des livres auxquels il a foi pour se faire appuyer devant un public ».

En soi, note-t-il d’ailleurs, l’attitude d’Aboubacar Sidiki Diakité n’est en rien différente de celle de milliers de cadres guinéens qui font « recours à des poètes, des écrivains occidentaux, dans leurs raisonnements ». Aucun problème donc, quand un musulman fait appel à des « versets coraniques » afin d’illustrer ce qu’il dit. En l’occurrence, El Mansour Fadiga trouve que Toumba Diakité « est impeccable ».

Cependant, Elhadj Mansour Fadiga se garde de conclure que la maîtrise du Coran est une garantie d’innocence. « Ça ne veut pas dire qu’il est sain ou bien ce qu’il dit est vrai », note l’imam. Qui poursuit : « Il y a beaucoup de gens qui maîtrisent le saint Coran mais qui ne sont pas honnêtes ».

En tout cas, le moins qu’on puisse dire, c’est que cette attitude de Toumba, certains en sont agacés. C’est le cas de Me Emmanuel Bamba, un des avocats de Moussa Dadis Camara que Toumba Diakité incrimine dans sa déposition « Si la religion entre dans ce procès, le droit va s’enfuir par la fenêtre », fulminait-il ce mardi 25 octobre.

Justement, les magistrats peuvent-ils en être influencés ? L’imam Fadiga n’y croit guère. D’ores et déjà, il salue la lucidité dont, selon lui, ferait preuve le président du tribunal. « Il est posé, il n’est pas pressé », conclut l’imam.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

De l’eau potable à l’école primaire de Gbackédou

LEDJELY.COM

Evaluation des partis politiques : Dr. Faya Millimono proteste

LEDJELY.COM

Dubaï : comment des africains ont été dupés par une « sulfureuse » société immobilière, dénommée The First Group…

LEDJELY.COM

Environnement : EDG et ses partenaires se mobilisent pour la réhabilitation des têtes de sources de quatre barrages hydroélectriques à Kindia

LEDJELY.COM

Guinée : le ver est-il dans le fruit ?

LEDJELY.COM

Santé : le comité technique du projet sur l’analyse approfondie du genre dans la vaccination se réunit à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....