Ledjely.com
Accueil » 28 SEPTEMBRE : Toumba Diakité s’offre les faveurs de l’opinion
A la uneActualitésGuinéeJustice

28 SEPTEMBRE : Toumba Diakité s’offre les faveurs de l’opinion

Sans préjuger du sort qui lui sera réservé au terme du procès, on s’accorde déjà à reconnaître que les quatre jours de comparution d’Aboubacar Sidiki Diakité, lui auront permis de polir son image auprès de l’opinion publique. Jadis perçu comme l’incarnation du crime et présenté comme le symbole de la cruauté dans l’entourage de Moussa Dadis Camara, Toumba Diakité aura pour l’instant réussi à retourner les choses en sa faveur. De Judas, il est en passe de devenir le héros de l’histoire.

Ainsi, Djenabou Sow ne donnait aucune chance à Toumba Diakité avant qu’il ne commence à livrer sa part de vérité, le 19 octobre dernier.  « Je le pensais coupable comme beaucoup d’ailleurs. La majeure partie pensait aussi que c’est Toumba qui a orchestré le massacre du 28 septembre », admet la jeune dame. Qui s’empresse de reconnaître que quelque chose a changé dans sa perception de l’ancien aide de camp. « Sa comparution nous montre autre chose. Il avoue des vérités que beaucoup de Guinéens ignoraient. Depuis sa comparution au tribunal, le procès prend une nouvelle tournure », dit encore Djenabou. La caricature dont Aboubacar Sidiki Diakité se plaint, Abdoulaye Fofana y a également cru. « J’ai cru que Toumba était un officier qui est parti au stade massacrer les manifestants. J’ai cru que Toumba était vraiment coupable de tous ces crimes et infractions dont on a entendu parler », reconnait-il.

Bakary Camara, lui, ne se laisse pas encore attendrir par la sortie de Toumba Diakité. Certes, il lui témoigne de la reconnaissance pour avoir aidé à sauver les leaders politiques du péril qui pesait sur eux.  Pour autant, assure-t-il : « Ma perception n’a pas totalement changé, moi j’attends le témoignage des victimes pour savoir ce qui fut fait ». Bakary se veut d’autant plus prudent que, dit-il : « Tous les grands criminels savent séduire le public ».

Matthias Kolié lui non plus refuse de s’emballer. Même s’il était démontré qu’il a effectivement aidé à sauver les leaders politiques, cela ne le dédouanerait pas absolument. « Sa version des faits ne change pas non plus ma perception », dit Kolié.

Elisabeth Guilavogui

Articles Similaires

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM
Chargement....