Ledjely.com
Accueil » BILL DE SAM : la Guinée, une des « destinations les moins visitées d’Afrique »
ActualitésBudgetCultureFinancesGuinéePolitique

BILL DE SAM : la Guinée, une des « destinations les moins visitées d’Afrique »

Le secteur touristique guinéen demeure encore dans le creux de la vague. Le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat l’a admis récemment à l’occasion de son passage devant le Conseil national de Transition (CNT) pour dévoiler la politique sectorielle de son ministère et défendre le budget y afférent. A l’occasion, Alpha Soumah a dépeint un secteur touristique à propos duquel tout est bâtir.

En termes de potentiel, la Guinée est le pays qui a tout. Si on dit d’elle qu’est un scandale géologique, agricole ou hydraulique, la Guinée a également, à en croire Alpha Soumah alias Bill de Sam, un potentiel culturel et touristique qui devrait la faire figurer parmi les destinations touristiques prisées dans le monde. Mais entre le potentiel et le réel, le fossé est tel que « le pays fait partie des destinations les moins visités d’Afrique ». Le ministre révélant à l’occasion qu’en dépit de la richesse de son patrimoine naturel et culturel, « la Guinée n’a accueilli qu’en moyenne 60 000 touristes internationaux par an ».

Quant aux raisons pouvant rendre compte de ce paradoxe, elles sont diverses et variées, dit le ministre.  « Mauvais état du réseau routier, les questions foncières et d’aménagement et la médiocre qualité des prestations touristiques » sont autant de facteurs qui empêchent le développement du secteur touristique. « Le pays pâtit également à la fois d’une mauvaise image et de l’absence d’identité touristique », a fait remarquer le patron du département de la culture.

En conséquence, le ministère de la Culture du Tourisme et de l’Artisanat s’est doté d’une stratégie de développement durable du tourisme dont l’objectif est de faire de la Guinée une destination touristique attractive pour les touristes et rentable pour l’investissement, et qui en plus, offre des produits touristiques de qualité, variés et compétitifs. « Le développement durable du tourisme doit permettre de créer des richesses et des emplois auprès des communautés d’accueil, notamment des jeunes et des femmes », a soutenu Bill de Sam.

Pour l’année 2023, le concepteur du tube Yankadi Dance et les cadres de son ministère ont élaboré un plan de travail assorti de 6 objectifs opérationnels, à savoir :

 1 -Améliorer la gouvernance dans les secteurs de la culture, du tourisme et de l’artisanat ;

2-Développer les infrastructures culturelles, touristiques et artisanales ;

3-Valoriser et promouvoir les produits culturels, touristiques et artisanaux ;

4- Renforcer la coopération et le partenariat autour de la culture, du tourisme et de l’artisanat ;

5-Renforcer les capacités techniques, managériales des cadres et partenaires du Ministère ;

6-Opérationnaliser les services déconcentrés du ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

La mise en œuvre de ce plan de travail annuel est évaluée à 249 525 106 000 GNF. Cependant, les crédits attribués au département au titre du projet de la Loi de Finances (LFI 2023) s’élèvent à 151 175 441 000 000 GNF.

Face aux conseillers nationaux, Alpha Soumah a soutenu que le manque à gagner par rapport à la réalisation des objectifs annuels du département est de 50 279 665 000 GNF.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM
Chargement....