Ledjely.com
Accueil » Kaloum : que cherchaient les 33 donzos au MATD ?
A la uneActualitésGuinéePolitiqueSociété

Kaloum : que cherchaient les 33 donzos au MATD ?

Plusieurs Donzos (chasseurs traditionnels) se sont réunis ce lundi 8 mai 2023 devant le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation. Des chasseurs qui étaient venus exiger la mise à disposition de l’agrément de leur organisation.

Ils étaient une trentaine tous arborant leurs tenues traditionnelles.  Ils réclamaient l’agrément pour leur organisation au ministre Mory Condé. Selon Moussa Coulibaly, président régional des Donzos de la Haute Guinée, une demande de renouvellement de leur agrément a été faite depuis le 2 mars dernier. Mais jusqu’à présent, disait-il, le document se fait attendre. « Nous avons été informés qu’il y a une personne appelée Aboubacar Demba Camara, qui est déjà radié de nos rangs, mais qui était venu se déclarer délégué de tous les 33 présidents des chasseurs. Il a demandé à ce qu’on lui remette l’agrément et pourtant, il est exclu de notre organisation pour l’avoir troublée…», regrette le président régional des donzos de la Haute Guinée

Mais il n’y avait pas que le ministre de l’Administration dans le viseur des Donzos. Ils en voulaient aussi au président du CNT, Dr. Dansa Kourouma.  « Le vendredi passé, on est allé expliquer tout au président du CNT. Mais il nous demande de pardonner celui qu’on a déjà exclu de notre organisation. C’est quelqu’un qui fait de la politique au sein de notre organisation. Or, nous, nous ne sommes pas des politiciens. Nous sommes des chasseurs. Nous ne sommes pas des féticheurs. On a compris que c’est à cause de lui et Dansa Kourouma qu’on n’est pas rentré en possession de notre agrément. Il prend des documents de notre structure pour faire la demande, alors qu’il a été radié. Nous avons même un procès-verbal qui en fait foi. Nous sommes avec 512 personnes à Conakry, mais pour la sérénité, pour ne pas violer certaines règles du pays, on a préféré prendre les 33 présidents pour venir réclamer notre agrément. Soit le ministre nous dit qu’on n’a pas droit à l’agrément, soit il nous le rend et on quitte.  Et qu’il nous enlève dans leurs affaires politiques. On ne fait pas la politique », a martelé Moussa Coulibaly.

Aliou Nasta

Articles Similaires

Kankan : ouverture des audiences criminelles

LEDJELY.COM

Commune de Sanoyah : installé dans ses fonctions, Aly Mandé Mansa appelle tous au travail

LEDJELY.COM

Transition en Guinée : l’opposition au CNRD se recompose et se met en ordre de bataille

LEDJELY.COM

Retour à l’ordre constitutionnel : Mamadi Doumbouya a « instruit l’accélération »

LEDJELY.COM

Energie : Mamadi Doumbouya ordonne l’audit de la gestion du secteur

LEDJELY.COM

Kondiadou : les nombreux chantiers du président de la Délégation spéciale

LEDJELY.COM
Chargement....