Ledjely.com
Accueil » L’Unicef et la Guinée lancent le processus d’élaboration du programme de coopération 2024-2028
ActualitésGuinéePublireportage

L’Unicef et la Guinée lancent le processus d’élaboration du programme de coopération 2024-2028

Le ministère du Plan et de la Coopération internationale en collaboration avec l’Unicef, a lancé ce jeudi 8 juin 2023 les journées de réflexion stratégique sur le programme de coopération Guinée-Unicef 2024-2028. C’était en présence des membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers et cadres des départements sectoriels. 

Devant se tenir les 8 et 9 juins, ces journées constituent l’occasion de réfléchir sur les principaux changements contextuels, les tendances émergentes concernant la situation des droits et du bien-être des enfants et des femmes en Guinée. Ce sera par ailleurs, l’occasion d’apprécier la valeur ajoutée de l’Unicef en Guinée et les opportunités de continuer à défendre et à faire progresser les droits de enfants, particulièrement les plus vulnérables. « Pour chaque enfant, l’Unicef souhaite des résultats.  Peu importe qui il est. Peu importe où il vit. Chaque enfant mérite une enfance », a déclaré le représentant résident de l’Unicef en Guinée, Félix Ackebo.

La rencontre devant réunir divers acteurs permettra de recueillir des avis et parvenir à une compréhension commune et des propositions consensuelles concernant les principales manifestations des privations des droits de l’enfant, leurs causes et les facteurs d’inégalité. Ces justement pour cela que le représentant résident de l’Unicef en Guinée fonde l’espoir que grâce aux expériences antérieures, ces journées permettront « d’améliorer les résultats en faveur des enfants ». Puis d’ajouter : « Je suis convaincu qu’ensemble, nous aurons des discussions productives pour bâtir un monde où tous les enfants ont la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel ».

De son côté, la représentante du parlement des enfants de Guinée en a profité pour formuler un plaidoyer.  Hawa Jide Tounkara, après avoir dressé un tableau plutôt sombre des violations des droits des enfants, a plaidé pour la mise à disposition en nombre suffisant d’enseignants compétents notamment dans les zones rurales. « Je plaide pour le respect de la loi, les violences sexuelles doivent être sévèrement punies et je sollicite aussi l’interdiction de l’exploitation des enfants sous toutes les formes », a-t-elle conclu.

Rose Pola Pricemou, ministre du Plan et de la Coopération internationale, présidant la cérémonie, demeure, quant à elle, confiante en ce qui concerne la qualité du travail qui sera abattu lors de ces journées. Celles-ci, à ses yeux, répondront « aux attentes du Gouvernement et de l’UNICEF dans le cadre d’un partenariat mutuellement avantageux, car nous avons tous le devoir de contribuer à donner la chance d’une meilleure vie à chaque enfant et à chaque femme de ce pays ».

Des participants, elle sollicite qu’ils accordent une attention toute particulière à l’éducation, à la santé, à la protection et à la participation des enfants. Car chaque enfant en Guinée, soutient-elle, mérite d’avoir accès à une éducation de qualité, à des soins de santé adéquats, à une protection contre toutes formes de violence et d’exploitation, et à la possibilité de participer activement à la vie de sa communauté. « C’est notre devoir de veiller à ce que ces droits fondamentaux soient respectés et promus », souligne-t-elle.

De manière spécifique, les journées de réflexion stratégique visent à :

  • Réfléchir à l’évolution du contexte opérationnel et aux principales tendances relatives à la situation des enfants de Guinée ;
  • Capitaliser sur les leçons apprises et les bonnes pratiques de la mise en œuvre du programme pays 2018-2023 ;
  • Consolider les réflexions et les discussions en formulant une vision commune de l’intention stratégique du nouveau programme 2024-2028.

N’Famoussa Siby 

Articles Similaires

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM
Chargement....