Ledjely.com
Accueil » Football : la crise résolue, bientôt la fin du règne du CONOR
A la uneActualitésGuinéeSports

Football : la crise résolue, bientôt la fin du règne du CONOR

Les choses sont allées très rapidement. Il y a une semaine encore, la crise qui minait le monde du football semblait insoluble. Fort de ses arguments, chaque camp tenait mordicus à ses revendications. Mais subitement, du vendredi 9 au lundi 12 juin, comme par enchantement, il y a un dénouement. Ce, parce que les autorités en général et le premier ministre, en particulier ont tapé du poing sur la table. Et donc les nuages qui s’étaient amoncelés au-dessus du ciel footballistique de la Guinée se sont dissipés. Une des implications de la résolution de cette crise, c’est que le Comité de normalisation vit certainement ses dernières prolongations. A priori, c’est une nouvelle équipe à la tête d’une Féguifoot new look qui devrait conduire l’équipe nationale du Syli national à la prochaine CAN, en Côte d’Ivoire voisine.

De fait, la crispation entre le groupe des 50 membres statutaires (G50) et le CONOR portait sur trois point essentiellement. D’abord, la candidature par liste et non plus individuellement. En gros, le candidat à la présidence de la Fédération guinéenne de football n’est plus seul à postuler. Il devra être à la tête d’une liste de prétendants à différents postes au sein de la Féguifoot. Le G50 n’en voulait pas. Mais avec l’implication du PM, le groupe a dû abandonner cette revendication. Sur le point relatif au quota des femmes, le projet des statuts proposé par le CONOR souhaitait qu’il soit un minimum de 30 % devant figurer dans le comité exécutif de la Féguifoot. Là, le G50 a indiqué que cela n’était pas réaliste, vu que les femmes ne sont pas nécessairement très impliquées dans la gestion du football en Guinée. Et le CONOR n’ayant pas pu apporter la preuve que cette disposition était une exigence intangible des instances supranationales (CAF et FIFA), on a dû contraindre l’équipe Mme Sy Mariama Satina à revoir ses prétentions féministes à la baisse. Désormais, il a été retenu qu’au moins 3 femmes vont se retrouver dans le comité exécutif.

Un dernier point a particulièrement posé débat. C’est celui portant sur le statut d’électeur des ligues régionales. Englobant un fort enjeu électoral, il divisé les deux camps jusqu’au dernier moment. Mais à la fin du compte, une solution médiane a prévalu. De fait, pour la prochaine élection du comité exécutif, les ligues régionales vont garder leur statut d’électeur. Mais ce privilège, elles le perdront dès que les championnats régionaux seront mis en place.

Ainsi donc, tous les obstacles ont été levés. Plus rien ne s’oppose désormais à l’adoption du projet des Statuts de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot). Ce qui ouvrirait de facto la voie menant au congrès électif. Congrès qui lui-même refermera la parenthèse du Comité de normalisation (CONOR) dont la transition commençait à prendre du temps.

Ledjely.com

Articles Similaires

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Armée : le chef d’Etat-major général des armées annonce la création d’un nouveau bataillon

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM
Chargement....