Ledjely.com
Accueil » Avec le Simandou, le PIB de la Guinée sera doublé, selon Moussa Cissé
A la uneActualitésEconomieGuinéeMines

Avec le Simandou, le PIB de la Guinée sera doublé, selon Moussa Cissé

Même si l’on a récemment appris que l’option du port en eau profonde à Morebayah a été abandonnée, il n’en demeure moins que la Guinée attend des avantages non négligeables de l’exploitation du projet Simandou. Ces avantages pouvant aller jusqu’au doublement du produit intérieur brut (PIB) du pays, selon le ministre de l’Economie et des Finances, Moussa Cissé.  

Le ministre de l’Economie et des Finances admet tout d’abord que l’économie guinéenne a toujours été tirée par le secteur minier. Mais dit-il, les recettes qui en ont été générées ont été essentiellement absorbées par le secteur énergétique. EDG dépendant, selon lui, du secteur minier. « Et c’est ce que nous sommes en train de corriger pour voir comment diversifier l’économie guinéenne. Diversification (qui) passe par les services qui augmentent mais aussi par une politique agricole qui est en train d’être mise en place », fait-il remarquer.

En ce qui concerne le projet Simandou, Moussa Cissé note qu’il « va doubler le PIB de la Guinée ». Ce qui se traduirait alors par un accroissement substantiel des recettes de l’Etat qui vont passer de 300 millions de dollars à la fin 2023 à « autour d’un milliard jusqu’à deux milliards de recettes propres qui arriveraient à l’État ». Quand la Guinée captera ces recettes, le ministre préconise la mise en place d’une politique de développement serein.

Une direction que prendrait déjà le président de la Transition, de manière anticipée. Car, selon le ministre, le colonel Mamadi Doumbouya a déjà donné des instructions pour que 20 % des ressources issues du secteur minier soient affectées à l’Education notamment au renforcement de la qualité des ressources humaines. « Au-delà, il a également instruit qu’un fonds souverain soit mis en place pour le développement des infrastructures, parce que si nous ne prenons pas des politiques économiques sereines, on sera obligé de distribuer de l’argent dans les ménages. Mais cela n’encouragera pas les politiques de développement de notre pays. C’est cette réflexion stratégique que le Simandou est en train de mener en ce moment en partenariat avec les industriels qui sont sur le Simandou mais aussi au niveau du comité stratégique », conclut le ministre, qui s’exprimait dans le cadre de la synergie des médias organisée à l’occasion de l’An 2 du CNRD.

Aliou Nasta

Articles Similaires

Guinée : les Forces vives agitent le spectre d’une manifestation

LEDJELY.COM

« Je suis heureuse de recevoir ce vaccin contre la COVID-19 », Agnès, 14 ans

LEDJELY.COM

Transition : « Guinéens, j’implore notre responsabilité à tous »

LEDJELY.COM

Guinée : de l’importance de la protection des données à caractère personnel

LEDJELY.COM

Accident ferroviaire : le train de la compagnie Rusal déraille au niveau de Kaporo-rails

LEDJELY.COM

Le Pont unique de Tanènè : à date, tous les grands travaux sont bouclés

LEDJELY.COM
Chargement....