Ledjely.com
Accueil » Lutte contre le sida : AGL Guinée organise une journée de sensibilisation à l’intention de ses collaborateurs
ActualitésPublireportage

Lutte contre le sida : AGL Guinée organise une journée de sensibilisation à l’intention de ses collaborateurs

La Journée mondiale contre le sida est célébrée le 1er décembre de chaque année dans le monde entier. Une occasion de faire des plaidoyers mais aussi des sensibilisations. S’inscrivant dans cette dynamique, la Direction générale d’Africa Global Logistics Guinée a organisé une journée de sensibilisation à l’intention de ses travailleurs sur les modes de transmission, de prévention du VIH Sida en cette 35e célébration de la journée mondiale contre le Sida. Cette rencontre a connu la présence massive des travailleurs de la société.

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est une infection qui attaque le système immunitaire de l’organisme. Le stade le plus avancé de l’infection à VIH est le syndrome d’immunodéficience acquise (sida).

Selon les chiffres, le taux de prévalence de cette maladie en Guinée est de 1,5% au sein de la population générale, les femmes restent les plus touchées avec un taux de 2,5% et 1,2% chez les hommes. D’où l’impérieuse nécessité, aux yeux d’Africa Global Logistics, de faire de cette journée de sensibilisation, une priorité pour ses employés. Ce qui n’est pas une première.  « Depuis des années, on organise ça, parce qu’on a pour objectif de sensibiliser et d’éduquer tous les employés de AGL Guinée. On croit beaucoup à l’éducation. C’est l’une des meilleures routes pour changer le monde. C’est avec ça qu’on va avancer, c’est avec ça qu’on va changer le monde. On investit beaucoup dans l’éducation de nos personnels (formation, sensibilisation, etc.) Vous savez, la sensibilisation rapporte beaucoup de résultats. Ce n’est peut-être pas visible tout de suite, mais ça va être visible très prochainement », a soutenu Fabjanko Kokan.

Le VIH/Sida peut se transmettre par l’échange de liquides corporels provenant de personnes vivant avec la maladie, comme le sang, le lait maternel, le sperme et les sécrétions vaginales. Il peut aussi se transmettre de la mère à l’enfant pendant la grossesse et lors de l’accouchement. Selon les dernières statistiques officielles, le nombre de personnes vivant avec le VIH/Sida en Guinée est de 126.134 dont 84.106 femmes et 10.620 enfants.

Dans sa prise de parole, le Directeur général du terminal à conteneurs, Emmanuel Masson, a fait remarquer que cette maladie s’est propagée à la vitesse de l’éclair et il estime qu’il est temps d’œuvrer afin de maîtriser le circuit de propagation mais aussi et surtout d’accepter de se traiter.  « Quand on était adolescent, quand on était encore jeune, le SIDA n’était pas encore arrivé. Et quand il est arrivé, au début, on n’a pas compris ce qui se passait, on a continué de vivre comme si de rien n’était. Et on a continué à avoir des rapports avec des filles comme si de rien n’était. Mais, petit à petit, on a vu l’un ou l’autre, une amie tomber malade et mourir de ça. Quand on a compris ce qui se passait et qu’on a vu comment ça pouvait s’éviter, nous qui avions vu et connu des morts dans nos familles, ça nous a paru extrêmement important de faire cette sensibilisation, ça nous a paru important de faire comprendre aux gens comment ça se transmet, comment ça se soigne (parce qu’aujourd’hui ça se soigne à travers les anti-rétroviraux qui nous permettent de vivre avec le statut de séropositivité. Dans certains milieux, les gens n’y croient pas où c’est encore perçu comme une honte où on n’ose pas en parler. Et c’est vraiment dommage, parce que les solutions sont là, la prévention, on sait comment la faire », a-t-il souligné.

Poursuivant, le directeur a également indiqué qu’il est nécessaire, « en tant qu’entreprise mais aussi en tant qu’humain, de partager ce savoir et témoigner que nous, nous avons vu les gens en mourir, on sait comment éviter que les gens en meurent. Et donc, c’est notre devoir d’expliquer à tout un chacun qu’il y a des solutions et ce n’est pas une maladie honteuse, ça peut prendre tout le monde. Il faut que chacun sache comment il peut se préserver et comment il peut éviter de contaminer d’autres pour faire d’autres morts. C’est pour ces raisons-là que nous avons organisé cette journée de sensibilisation ».

Très ravi de cette initiative de la Direction générale d’Africa Global Logistics, Alassane Tounkara, technicien à Conakry Terminal comme d’autres travailleurs, dit avoir beaucoup appris de cette initiative. Sa perception vis-à-vis du VIH/SIDA est plus fine. « Il y avait plusieurs personnes ici qui ne savaient pas comment éviter le VIH Sida, comment vivre avec des personnes porteuses de cette maladie. Il y a d’autres, quand ils entendent qu’une personne a le VIH Sida, pour eux, il ne faut pas l’approcher. Aujourd’hui, Dieu merci, plusieurs personnes ont compris que vivre avec une personne porteuse de cette maladie, n’est pas un crime. C’est plutôt une manière de les encourager, de vivre parmi nous », a noté Alhassane.

AGL Guinée invite ses employés à se munir des techniques de protection contre le VIH/SIDA en utilisant notamment les préservatifs. « Protégez-vous, protégez votre santé, protégez votre enfant et protégez votre famille », a insisté Emmanuel Masson.

Le VIH est une maladie évitable. On peut réduire le risque d’infection par le VIH avec les démarches de prévention suivantes :

  • l’utilisation du préservatif masculin ou féminin pendant les rapports sexuels ;
  • le dépistage du VIH et d’autres infections sexuellement transmissibles ;
  • la circoncision masculine médicale volontaire ; et
  • les services de réduction des effets nocifs pour les consommateurs de drogues par injection

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....