Ledjely.com
Accueil » MANQUEMENTS & LACUNES DE SA GOUVERNANCE : le président Alpha Condé pointe la faiblesse de la communication gouvernementale pour contrer la campagne de dénigrement de certains opposants
A la uneActualitésGuinéePolitiqueSociété

MANQUEMENTS & LACUNES DE SA GOUVERNANCE : le président Alpha Condé pointe la faiblesse de la communication gouvernementale pour contrer la campagne de dénigrement de certains opposants

Deux jours après sa prestation de serment pour un troisième mandat à la tête de la Guinée, le chef de l’Etat a présidé ce jeudi 17 décembre 2020, par visioconférence, le Conseil des ministres. Le locataire du Palais Sekhoutoureyah a notamment saisi l’occasion pour passer en revue « les manquements et lacunes qui ont affecté, ces dernières années, le travail gouvernemental et empêché, dans certains domaines, l’atteinte des objectifs prévus ».

Dans sa communication, le président Alpha Condé a particulièrement pointé du doigt, entre autres, « la faiblesse de la communication gouvernementale pour contrer la campagne de dénigrement organisée par certains opposants et organisations de défense de droits de l’homme qui occultent systématiquement les cas de violence avérés et assumés par des partis politiques et des organisations de la société civile profondément politisées » ; et « a invité les ministres en charge de la Justice, de l’Administration du Territoire et de la Citoyenneté à informer l’opinion sur les dessous des remous et des troubles politiques récents tout en révélant les véritables intentions de leurs commanditaires et les risques auxquels ils ont exposé l’Etat et la Nation ».

Selon le compte-rendu de ce premier Conseil des ministres de son troisième mandat, le président Alpha Condé « a insisté sur la vigilance des services compétents dont les actions préventives ont empêché notre pays de sombrer dans le chaos et la désolation ».

Parlant des manquements et lacunes qui ont affecté sa gouvernance, ces dernières années, le chef de l’Etat guinéen a évoqué entre autres « la faiblesse de la communication gouvernementale pour contrer la campagne de dénigrement organisée par certains opposants et organisations de défense de droits de l’homme qui occultent systématiquement les cas de violence avérés et assumés par des partis politiques et des organisations de la société civile profondément politisées ». Et d’assurer : « Il est notoirement connu que des militants et responsables de la mouvance présidentielle sont souvent agressés voire assassinés, leurs domiciles incendiés et des édifices publics vandalisés et détruits à Conakry et à l’intérieur du pays, sans que ces cas graves de violation des droits humains ne soient jamais évoqués dans les rapports des ONG internationales ».

Le président Alpha Condé a également insisté « sur les progrès importants accomplis dans le domaine de la protection et de la promotion des droits humains qui se doivent d’être régulièrement portés à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ».

Articles Similaires

APPEL D’OFFRES : la SONAP recherche des fournisseurs pour l’acquisition de 4 véhicules

LEDJELY.COM

JUSTICE : le TPI de Mafanco dresse le bilan 2022

LEDJELY.COM

STADE DE NONGO : l’Etat n’exclut pas la résiliation de la convention avec Antonio Souaré

LEDJELY.COM

Hadj 2023 : 10 000 places accordées à la Guinée

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : un accident fait deux morts dans le district de Frakoun

LEDJELY.COM

TELECOMS : Ousmane Gaoual préside la c𝗼𝗻𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝘀 p𝗼𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗘́𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗹’o𝘂𝗲𝘀𝘁

LEDJELY.COM
Chargement....