Ledjely.com
Accueil » 8 MARS : le groupe Bolloré vole au secours des mères des enfants hospitalisés au CMC de Matam
ActualitésPublireportage

8 MARS : le groupe Bolloré vole au secours des mères des enfants hospitalisés au CMC de Matam

A l’occasion de la célébration, ce mardi 8 mars, de la journée internationale des droits des femmes, le groupe Bolloré en Guinée, a fait un don aux mères des enfants hospitalisés dans trois centres médicaux communaux de Conakry. Au nombre desquels celui de Matam. Partout, le geste hautement salué par les bénéficiaires. La remise a été faite par Fabjanko Kokan, le Directeur pays du Groupe Bolloré en Guinée. 

Au niveau du centre médical communal (CMC), le don du groupe Bolloré était composé de kits avec des bassines, Pampers, savon, eau de javel, de serviettes pour ne citer que ceux-là.  A la base de l’initiative, il y avait la nécessité de donner du sourire aux femmes et aux enfants en cette journée dédiée à la femme.

Ayant accouché d’une jolie fille le mardi dernier au CMC de Matam, Fatoumata Soumah est l’une des bénéficiaires. Justement, elle trouve que le geste de Bolloré est arrivé au moment opportun : « Depuis j’ai accouché, je n’ai ni pampers, ni bassines, ni eau de javel pour ma fille. Et voilà que Bolloré vient à mon secours en me donnant ces kits. Je les remercie infiniment ».

Dr. Zénab Béavogui, cheffe service de la pédiatrie au CMC Coléah, se réjouit, à son tour du don fait à ses patients et patientes. « Nous sommes très contents du don de kits hydriques que le groupe Bolloré vient de faire à notre centre de santé en ce mois dédié à la femme. Et nous les promettons qu’ils seront utilisés à bon escient, c’est-à-dire qu’ils seront remis à qui le droit », déclare-t-elle.

À rappeler que le groupe Bolloré en Guinée n’est pas à son premier geste du genre. Il est très investi dans les domaines de la santé, de l’éducation et du développement local, à travers les projets tels l’assistance financière au centre de santé Saint-Gabriel de Matoto, les bourses aux étudiantes de l’Enam et de l’UCAO, la prise en charge des frais de fonctionnement du centre Guinée Solidarité de Mamou, l’assistance en intrants agricoles aux femmes maraîchères des groupements de Koba. ainsi que le projet de saponification des femmes de la commune de Kaloum. Aussi, l’année dernière, il avait fait le même type de don aux mères du centre de nutrition de l’hôpital Donka et l’hôpital Bernard Kouchner.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM

Foniké Mengue et de Billo Bah : le Haut-Commissariat aux Droits de l’homme appelle à les libérer

LEDJELY.COM
Chargement....