Ledjely.com
Accueil » Viol : Aïssatou Tambassa, un drame qui appelle à l’action
Actualités

Viol : Aïssatou Tambassa, un drame qui appelle à l’action

Conakry, le 18 octobre 2023Le Système des Nations Unies (SNU) en Guinée déplore le décès d’Aissatou Tambassa, une petite fille de 9 ans, élève en 3ème année à l’école élémentaire Aboubacar Somparé de Dubréka, victime d’une agression physique et sexuelle qui a conduit à sa perte. L’école était supposée être un lieu sûr où elle pouvait recevoir l’éducation nécessaire pour construire la vie qu’elle envisageait et dont elle aurait été fière.

Le SNU exprime sa compassion à la famille éplorée et aux proches, ainsi qu’à tout le peuple guinéen touché par cette perte cruelle et prématurée. En ce mois de la Jeune Fille, cette tragédie appelle à une action collective pour éradiquer le viol et soutenir les victimes et survivantes. Les cas de violences basées sur le genre, particulièrement le viol des femmes et des enfants, sont nombreux mais les statistiques seules ne sauraient rendre compte de l’ampleur du problème.

Le SNU plaide pour un environnement sain et protecteur où chaque enfant, fille ou garçon, peut grandir en toute sécurité. Dans cette dynamique, l’Organisation travaille aux côtés du Gouvernement et de la société civile pour réaliser un monde exempt de violences basées sur le genre, en adéquation avec les Objectifs de Développement Durable (ODD.5) d’ici 2030. C’est une ambition audacieuse mais essentielle pour espérer une société plus égalitaire, plus juste et plus digne.

Les Nations Unies prennent acte, par ailleurs, des mesures urgentes annoncées par Madame la Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables pour garantir que justice soit rendue. Il est à rappeler qu’en signant et ratifiant divers instruments juridiques et en adhérant à des initiatives internationales, régionales et sous-régionales, le Gouvernement guinéen s’est engagé à lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles. Ces engagements doivent se concrétiser.

Enfin, le Système des Nations Unies réitère son soutien indéfectible aux efforts du Gouvernement et appelle au sursaut national pour mettre fin aux viols en République de Guinée.

L’équipe des Nations Unies adresse ses plus sincères condoléances au peuple guinéen, touché par la perte de la petite Aissatou Tambassa.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Bureau du Coordonnateur Résident des Nations Unies
[email protected]

Articles Similaires

« Je suis heureuse de recevoir ce vaccin contre la COVID-19 », Agnès, 14 ans

LEDJELY.COM

Transition : « Guinéens, j’implore notre responsabilité à tous »

LEDJELY.COM

Guinée : de l’importance de la protection des données à caractère personnel

LEDJELY.COM

Accident ferroviaire : le train de la compagnie Rusal déraille au niveau de Kaporo-rails

LEDJELY.COM

Le Pont unique de Tanènè : à date, tous les grands travaux sont bouclés

LEDJELY.COM

Foniké Menguè et Billo Bah : Amnesty International appelle à leur libération « immédiate »

LEDJELY.COM
Chargement....