Ledjely.com
Accueil » MISSION DE HAUT NIVEAU: la CEDEAO donne enfin sa version
Afrique Politique

MISSION DE HAUT NIVEAU: la CEDEAO donne enfin sa version

Une mission de haut niveau de la CEDEAO était-elle programmée en Guinée ce vendredi 28 février ? la présidence guinéenne à travers son Directeur de protocole a répondu par la négative ce jeudi 27 février. Monsieur Sinkoun Kaba, évoquant la visite du président nigérian, a même dissocié cette dernière de la démarche de l’instance sous-régionale. En ce qui concerne la mission de la CEDEAO à proprement parler, se montrant évasif, il a présenté l’initiative comme une démarche tantôt informelle, tantôt clandestine de la part en particulier du président nigérien, par ailleurs président en exercice de la CEDEAO. Eh bien, cette dernière, à son tour, livre sa version, à travers un communiqué de la Commission. Communiqué que nous vous livrons ci-dessous.

  1. Une mission des Chefs d’Etats de la CEDEAO conduite par E.M ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Président en exercice de la CEDEAO, était prévue pour arriver à Conakry, en République de Guinée, le vendredi 28 février 2020.
  2. Cette mission de bonne volonté, composée des Présidents du Nigéria, du Burkina Faso et du Ghana avait pour objectif de porter un message de paix et de solidarité à l’endroit du peuple et du gouvernement guinéens, dans une période importante pour ce pays frère.
  3. La mission des Chefs d’Etat, visait également à rencontrer SE Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée et à s’informer auprès de lui sur les préparatifs et le déroulement des élections législatives et référendaires prévues le 1er mars 2020.
  4. Cette mission a malheureusement a dû être reportée compte tenu de certains engagements et contraintes liés au calendrier électoral du Président de la République de Guinée.
  5. A quelques jours des scrutins, l’existence de certains facteurs qui laissent supposer que la situation sur place n’est pas exempte de tout risque, il a été demandé à la Commission de renoncer à déployer une mission d’observation des élections.
  6. La Commission reste toujours disponible pour apporter son soutien à la Guinée et exhorte toutes les parties à agir dans le sens de la préservation de la paix et de la cohésion sociale dans l’intérêt de la Guinée.

Fait à Abuja, le 27 février 2020

Articles Similaires

SOULEYMANE THIAN’GUEL : « Je me suis rendu compte que cet espace n’est pas fait pour moi »

LEDJELY.COM

Cinq ans après, Souley Thiâ’nguel raconte comment il a quitté le siège de l’UFDG le jour où le journaliste Mohamed Koula Diallo a été tué

LEDJELY.COM

Quel rôle pour les médias dans le dialogue politique ? Les propositions du consultant Bangaly Camara…

LEDJELY.COM

Depuis Boké, Alpha Condé met en garde ses adversaires politiques, les fonctionnaires corrompus et les fauteurs de trouble

LEDJELY.COM

SOULEYMANE THIAN’GUEL : « Je quitte la vie politique, et j’ai parlé avec Cellou Dalein »

LEDJELY.COM

Guinée : le FNDC, Alpha Condé et le peuple

LEDJELY.COM
Chargement....